AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au pays du sirop d'érable il y a un jeune homme....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Au pays du sirop d'érable il y a un jeune homme....   Sam 23 Juil - 0:23


Au premier coup d’oeil
✯ Nom : WILLIAMS, Matthew
✯ Surnoms : Matt, Mattie
✯ Âge : 15 ans…
✯ Sexe : Masculin
✯ Anniversaire : 1er juillet 1996
✯ Orientation Sexuelle : …Qu….Quoi?!
✯ Aile : Américaine
✯ Niveau Scolaire : Junior High

Le pays

❧ Pays que vous représentez : Canada
❧ Langues que vous parlez : Parfaitement bilingue français-anglais. Essaie d’apprendre d’autres langues, parce que le Canada est un pays pas mal multiethnique!
❧ Histoire du pays que vous représentez : Souvent, en pensant aux débuts de l’histoire du Canada, on parle du berceau de l’Amérique française, certains diront même de l’Amérique du Nord, mais il ne faut pas pousser trop loin… En fait, avant cela, il y avait déjà du monde. Des autochtones. Bien que déjà visités par quelques nations d’Europe, principalement nordiques, les amérindiens étaient les dirigeants de ce territoire... Ils ont chassés des vikings, vous vous imaginez? Il commença à y avoir des visites un peu plus fréquentes avec les Caboto, Lavrador, Corte-Real, Verrazano et leurs amis. Tous des envoyés spéciaux des monarques d’Europe qui tentent de trouver une route vers les Indes et la Chine… Pardon les gars, il fait pas mal plus frais ici qu’en Chine!

Le territoire est finalement « réclamé » par un pays en 1534, par un dénommé Jacques Cartier, au nom de la France. Apparemment, cette fois-ci les Amérindiens l’ont bien pris. Ainsi nait la Nouvelle-France, et c’est Cartier qui a nommé la future colonie « Canada ». Non mais quel nom à coucher dehors! Ca signifie « village ». On a un peu pas mal de superficie pour être un village, vous en pensez quoi? Bravo Cartier, décidément les noms ce n’est pas ton fort. Il y a une petite ville sur le bord du Saint-Laurent que tu as nommée « Sept-îles » à cause de son archipel qui semblait en comporter sept, des îles. Bah il y a SIX îles, mon champion. Bravo.

Hum. Bref. Mettons le talent de l’ami Jacques pour les noms de côté et revenons à l’histoire de cette patrie.Donc voici Canada, colonie française, qui commença par l’établissement de comptoirs de traite tel Tadoussac fondé en 1600 et aller jusqu’à la fondation d’une ville, Québec, berceau de l’Amérique Française, fondée en 1608... C’est grâce à l’installation de cette ville, et quelques autres qui l’auront suivie, que la Nouvelle-France put enfin être colonisée, présentant là les premiers habitants du Canada… les ancêtres des Canadiens de nos jours. Mais, en 1629, le petit conte de fée français en Amérique du Nord est un peu chambardé : les British veulent la place. Ils ont alors pris d’assaut le château Saint-Louis, qui était un peu le « siège social » de la colonie et qui était situé à Québec, et ont emmené le fondateur de la ville au U.K. pour traiter de la passation de la Nouvelle-France aux Anglais…. Cela n’aura duré que 3 ans avant la France ne reprenne contrôle de sa colonie. Mais les Anglais n’avaient aucunement l’intention de laisser cela aller, en plus que les Français prenaient de l’expansion et colonisaient encore plus, fondant d’autres villes… Aidés du peuple autochtone iroquois, les British continuaient leurs assauts, car 1690 ils tentèrent de prendre Québec une fois de plus… pour se faire arrêter par les Français qui y avaient construit une citadelle et qui avaient construits d’autres fort tel le Fort Frontenac en ce qui est aujourd’hui l’Ontario. Heureusement pour les Français, les Iroquois se tournèrent de leur côté lors d’un traité de paix en 1701… mais en 1713 les Anglais prennent de l’avance en s’emparant d’une bonne partie de l’Acadie (Celle qui deviendra la Nouvelle-Écosse), où ils fondèrent Halifax quelques temps plus tard, et de Terre-Neuve. Quant au reste de l’Acadie, les Français y avaient construit le Fort de Louisbourg, mais les Anglais, jouant les tease encore, s’en emparèrent en 1745, pour ensuite le rendre aux Français en 1748. Bref, les anglais prenaient un truc stratégique et étaient pas capables de le garder plus de 3 ans. Bravo.

(remaining parts coming soon)


L'humain
❧ Histoire Personnelle : Matthew est né un 1er juillet, d’un père américain et d’une mère canadienne. Juste sa date de naissance aurait du être un signe de son destin, mais de nombreuses personnes naissent à cette date, comme à n’importe quelle date de notre calendrier. Cependant, il était déjà spécial en un autre point: il n’est pas né seul. Non, Matthew avait un frère jumeau, de quelques minutes son aîné, un bambin qui lui était identique portant le nom d’Alfred. « C’est l’idée de ton père, si j’avais choisi vos deux noms, ils coordonneraient beaucoup plus ensemble. » dira leur mère au plus jeune des années plus tard, car les signes d’une séparation commençait déjà à s’abattre sur les deux petites têtes âgées de quelques jours : lors de leur inscription à l’état civil, le petit nouveau aux systèmes informatiques fit une gaffe terrible… Alfred se retrouva avec le 4 juillet comme date sur son certificat de naissance, au lieu du 1er juillet. Probablement un autre signe de leur séparation imminente, quoique cela put être difficile à imaginer pour plusieurs.
Séparation imminente pourquoi? Tout simplement parce que leurs parents ne s’aimaient déjà plus. Leur père n’était jamais là pour s’occuper d’eux, donc il leur avait acheté un chien. Chien qui devint rapidement plus gros qu’eux et que leur père retira de la maison après que l’envie prit à Alfred d’essayer de monter sur le dos de l’animal. Leur père n’était jamais là pour eux et leur mère était tellement occupée à tenter de garder cette maison en ordre, ils avaient une nounou pour les surveiller, bien que la majorité du temps ils s’auto suffisaient. Vous savez, en gémellologie, la science qui étudie les jumeaux, lorsque l’on parle de jumeaux monozygotes (ou jumeaux identiques), on dit qu’il y a un « ministre des affaires intérieures » et un « ministre des affaires extérieures ». Explications : le « ministre des affaires intérieures » est souvent le plus intraverti des jumeaux, et sera celui qui voudra qu’ils soient constamment ensemble, gérant les relations entre eux deux. Quant au ministre des affaires extérieures, c’est celui qui va vouloir explorer le monde, qui va parler en leurs deux noms. Besoin d’expliquer qui avait quel rôle, avec ces jumeaux? Probablement pas.
Il fallut qu’un jour le ministre des affaires extérieures décide n’aller un peu plus à l’extérieur… Alfred et Matthew se sont perdus. Oh, comme Matthew avait eu peur! Heureusement, il avait eu son frère avec lui et il s’était dit qu’il ne voulait jamais être séparé de son jumeau. Jamais. Lorsqu’on les retrouva, leur mère semblait sur le point de mourir de peur. Leur père, lui, ne semblait pas plus affecté que par rapport à son horaire dérangé par l’évènement. Encore aujourd’hui, Matthew soupçonne sa mère d’en vouloir à son père d’avoir été indifférent. La petite famille souffrait de l’indifférence de la figure paternelle, autant la nounou que la mère tentant de combler le vide, mais un jour leur mère en eut assez et demanda le divorce. Sur le coup, Matthew eut de la peine, beaucoup de peine, mais il se disait qu’il aurait son frère avec lui. Mais ce ne fut pas le cas. Leurs parents les séparèrent. Matthew partit au Canada, Alfred resta avec leur père aux États-Unis. Lorsqu’il demanda a sa mère, quelques années plus tard, pourquoi ils avaient été séparés, celle-ci répondit que « Alfred n’aurait jamais été bien ici. Sa place est aux États-Unis ». Cela lui prendra plusieurs années à comprendre…
Ils se voyaient à chaque été. Un allait chez l’autre en alternance. Leur premier été, Matthew trouva cela si difficile de laisser partir son jumeau de nouveau que celui-ci lui offrit un ours en peluche. Un ours polaire, pour être plus exact, avec une histoire palpitante sur comment les ours polaires sont féroces et cet ours-là serait en mesure de s’occuper de Matthew aussi bien qu’Alfred ne saurait le faire. Le problème, c’est que Matthew, encore aujourd’hui, n’arrive pas à se défaire de la peluche, au plus grand dam de sa mère. Celle-ci avait commencé à travailler à temps plein, mais son garçon était, est et restera sa priorité. Ce fut trois années où les garçons durent endurer les coups bas par-dessus coups bas que s’infligeaient leurs parents constamment, mais qui passèrent relativement vite…
À l’âge de 12 ans, Alfred l’appella, lui hurlant dans les oreilles qu’il s’en allait étudier dans une école particulière, lui disant qu’il était une nation. Il semblait si excité que Matthew se sentit presque mal de lui faire remarquer qu’ils ne se verraient pas pendant un bon 10 ans… Comment donner les larmes aux yeux à ton jumeau, façon Matthew Williams. Heureusement, cela ne prit que quelques jours pour que l’annonce que Matthew se retrouverait à la même école! Il devait y avoir une force quelconque qui devait l’aider!!!
Rendu à l’académie, il se rendit vite compte que ce n’était pas comme il l’espérait. Alfred prend tellement de place que personne ne remarque ce pauvre Matthew. Certains qui le remarquent le prennent pour son frère. En tout cas, tout ce qu’il espère, c’est de se sauver des ennuis… vous savez, ce que son frère semble être né pour attirer?

❧ Ça se passe comment dans votre tête ? [Extrêmement important pour les personnages officiels] 15 lignes minimum Comment vous réagissez, votre caractère ect…
❧ Clubs dont vous faites partie: Aucun pour le moment… ya un club des adorateurs de sirop d’érable?



Test Rp
Pour votre test Rp voici ce que vous devez faire: Décrivez comment votre personnage a vécu sa première journée à l'Académie, le tout en MOINS de 15 lignes et en un minimum de 8 lignes.


VOUS ! Oui, vous !
Surnom : Mize’
Âge : 21 ans
Comment vous avez connu le forum ? Entendez-en parler pendant un bon bout de temps, on en reparlera 
Des commentaires ? Je ne pensais jamais en venir à bout!!!!
Et pour finir, le fameux code secret ! {Validé par celui qui a le sang vert}



Dernière édition par Canada le Mar 2 Aoû - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Prussia

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Invading vital regions >D

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
13/100  (13/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Au pays du sirop d'érable il y a un jeune homme....   Sam 23 Juil - 1:04

BIRDIIIIIIE!!!! So good to see you...finally XD
Revenir en haut Aller en bas
 
Au pays du sirop d'érable il y a un jeune homme....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sirop d'Erable
» régime
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia V2 :: Secrétariat :: Inscriptions des Élèves :: Élèves bannis-
Sauter vers: