AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The more you talk the less I say [Pologne]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lituanie

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 25/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: The more you talk the less I say [Pologne]   Dim 4 Sep - 11:47

<= Dans l'aube de 10h du mat'

La sortie de l'académie s'était finalement faite dans une discrétion assez relative CERTES (bon, quand on se déplace avec Pologne, faut pas demander la lune non plus), mais tout de même satisfaisante.
Ensuite... Eh bien, une fois quitté l'enceinte de l'école, tout allait mieux. Habillé tel qu'il l'était, Feliks avait l'air d'une toute jeune fille. Une jolie jeune fille, bruyante ok, mais on pardonne plus facilement aux jolies demoiselles. Personne donc ne posait un regard vraiment désapprobateur sur lui, dans la ville baignée par le soleil matinal, et ça convenait très bien à Lituanie, qui avait quand même une préférence pour la discrétion.
Ce fut donc dans le quartier résidentiel qu'il l'amena, jusqu'à la facade épurée de la modeste petite église qui se dressait là, entre deux immeubles bien américains.

Le trajet s'arrêtait là.
Lituanie tourna les yeux vers Pologne. Son ami, son meilleur ami, un ami si précieux, auquel il tenait sans savoir, et sans se soucier de savoir, si ses inclinations envers lui étaient inspirées l'écho obscur d'un vécu qui n'était pas le sien.

"Tu... Tu veux bien venir prier avec moi ?"

Beh oui, que Lituanie il te propose ça comme on propose d'aller boire un verre. Meuh non, bande de niants... Par ailleurs, il ajouta.

"Si... Si c'est comme ça que.. les choses doivent être, Feliks, alors... A-alors, qu'il soit clair que ce n'est pas une offense..."
Revenir en haut Aller en bas
Pologne

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 25/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
16/100  (16/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The more you talk the less I say [Pologne]   Dim 4 Sep - 12:09

Pologne ne prenait pas attention du fait qu'il y ai eu des regards ou non de la part des inconnus. Qu'on le prenne pour une fille ou pour un garçon, clairement: il s'en foutait. Là, il s'occupait juste d'avancer alors que la marche de Lituanie lui faisait généreusement croire que c'était Pologne qui dirigeait. Alors qu'ils marchaient, Feliks ne cessait de piailler et Toris ne devait sans doute remercier que sa patience inouïe pour ne pas que ses tympans cèdent face à l'agression sonore.

Finalement, ils s'arrêtèrent devant une Eglise. Certains auraient trouvé la proposition bizarre. Ou Louche.
Pas Pologne.

-Ah bah okay genre! T'avais style, totalement envie de prier autre que le dimanche? Beeuh c'est cool! - Feliks fut sujet à un léger beug d'une demi-seconde en entendant la suite.

-Pourquoi ça serait genre, une offense??? C'est carrément normal d'aller prier à l'Eglise! Je pensais que tu le savais genre!- Et, kidnappant le bras du pauvre Liet, il le traîna à l'intérieur du lieu de culte, passant les lourdes portes de bois. Il chuchota doucement, car c'est dans ce genre de lieu que l'on pouvait avoir le plaisir d'entendre pologne CHUCHOTER, et pour de vrai: -Lietlietlietliet regarde!- En montrant l'un des murs blancs.
Ce jour-là, il faisait bien beau, et les vitraux se reflétaient sur ledit mur en de magnifiques couleurs.
-C'est genre, carrément cool hein??? - avec un grand sourire.

Oui, il était capable de s'extasier sur des choses qui pouvaient sembler bien minimes.
Revenir en haut Aller en bas
Lituanie

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 25/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The more you talk the less I say [Pologne]   Dim 4 Sep - 12:54

Encore un grand moment de solitude pour Toris. Arrêtez de le plaindre, bon sang, il a l'habitude, ça fait partie du décor, maintenant, pour lui. Oh, tiens, un autremoment de solitude, eh bah il est joli çuilà. BREF....
Eh ben voilà, elle aura pas duré longtemps, l'assurance lituanienne. Consolons nous en nous disant que c'est dans l'ordre des choses.
Allez, pour la forme, il se risqua quand même à placer un semblant de protestation rapidement avortée.

"M-mais je ... je ne parlais pas d..."

Ouais... Okay, Toris, tais toi, et laisse toi trimballer comme un con de cerf-volant, va, ça tu le fais bien. Donc, le con de cerf-volant suivit le mouvement, et retrouva son sourire légèrement crispé pour lui répondre tout doucement que oui-oui-très-joli. Et de finalement réussir à récupérer une infime petite parcelle minuscule de leadership (je vous INTERDIS de rire !! JE VOUS INTERDIS !!!), juste le temps de libérer son bras kidnappé, de se saisir de la main polonaise, et de se faufiler silencieusement jusqu'à une rangée de bancs flanquée de piliers, y posa le Feliks, et s'assit à côté de lui.

... Quelques secondes de silence pour sa part, et puis un autre sourire, avec un murmure qui égratigna à peine le silence des lieux.

"Très fort, aujourd'hui, s'il te plaît. T-très fort, vraiment du fond du coeur. D'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas
Pologne

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 25/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
16/100  (16/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The more you talk the less I say [Pologne]   Dim 4 Sep - 13:16

Pologne perdu le bras de Toris. AAAH! Le bras se barre!!! Le bras se barre!!!! Mais! Se fit choper la main par le Liet, ouai, quelque part, chacun son tour hein, puis il se fit installer sur l'un des bancs. Pour une fois, Feliks décida de faire taire sa tendance à vouloir aller à l'inverse de ce qu'on lui demandait et il resta assit sagement. Enfin, sagement... à la polonaise quoi, donc, il se tortillait un peu, voire même, s'installait au fond du banc pour battre un peu des pieds dans le vide.
Il pencha la tête sur le côté en écoutant Liet, un sourcil haussé, le trouvant bien solennel. Biiien qu'ils soient dans une église, Pologne trouvait cette attitude quelques peu étrange. Alors, il décida de prendre la demande au sérieux.

-D'accord genre!-

Il cessa de battre des pieds et ferma les yeux, les mains jointes contre son front avec une petite moue sérieuse. Il ne savait pas ce qu'il devait prier exactement, mais, si cela était important pour Liet, il prierait tous les Saints qu'il connaissait.

C'est comme ça qu'il pria.
En silence.

Pour UNE FOIS qu'on pouvait profiter d'un Féliks silencieux. Ce dernier, bien que brutasse au possible et bruyant, savait pourtant plus que quiconque qu'il fallait respecter les lieux de prière. Culture oblige.

Il ne savait pas non plus combien de temps il devrait prier. En fait, il ne sait pas non plus combien de temps il pria.

Hors temps.
Religieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Lituanie

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 25/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The more you talk the less I say [Pologne]   Dim 4 Sep - 17:18

Merci, Pologne. Pour le silence, pour le sérieux, pour la coopération. C'était assez rare pour être souligné... Mais Lituanie le fit intérieurement, parce qu'il ne voulait pas troubler ce si inhabituel état de calme.
Il le regarda faire quelques secondes, puis baissa les yeux, joignit les mains, et se recueillit.
C'était une prières sans paroles, seulement une grande ouverture de soi ; parce que sa démarche était hors des sentiers qu'il arpentait d'ordinaire, et il lui était impossible de la formuler conventionnellement. Quoiqu'en dise Feliks, il était loin, très loin de ressembler à un ange. Celui-ci en était par ailleurs bien plus proche, malgré son côté insupportable. Toris estimait qu'il n'avait pas le quart de l'innocence et de la droiture que possédait Pologne. Lui, il était juste... eh bien... globalement insignifiant, et faible, et lâche. Pourtant, il avait, quelque part, bien enfoui, le sentiment qu'il pourrait être autre chose. Plus fort, plus courageux. Après tout, son pays à lui aussi avait été, en son temps, une grande puissance conquérante, non ? Alors pourquoi est ce qu'il n'était pas habité par ça, au lieu d'être.....

L'introspection tourna court ; il n'était pas venu jusqu'ici pour ça. Solliciter une attention supérieure pour s'épancher lui parut un acte tellement égocentrique qu'il en eut honte, et il se hâta d'en revenir à ce qui l'avait amené.
C'était un ruisseau d'excuses, au coeur d'un champ d'hésitation. Peu importait, au fond, la nature ou l'origine de ce qui le liait à Feliks. Le fait était que le petit polonais lui vouait un grand attachement, que, pour citer ses mots, il l'aimait carrément grave trop, et, surtout, au delà de toutes les considérations plus ou moins souillées des uns et des autres, son affection était pure, et saine.
Certes Pologne avait l'âge de se rendre compte, mais il laissait fuser ses mots d'enfant sans en réaliser la portée, non pas parce qu'il était attardé, mais parce qu'il n'y avait pas de place dans son coeur pour les faux-semblants, les convenances et l'hypocrisie. Et Toris se disait que si lui s'en rendait compte, c'est que son âme devait être déjà bien sale.
Alors, si Pologne ressentait le besoin de se rassurer, et de s'attacher Lituanie de quelque manière que ce soit, c'était lui la priorité, et c'était lui qu'il fallait préserver.
Toris, lui, demandait juste à être pardonné, au regard bienveillant de Dieu et aux yeux critiques de son pays, d'avoir un besoin viscéral et absolu de cette amitié... ou peu importe le nom qu'on lui donnait.

Il rouvrit les yeux, et posa sa main sur celles de Feliks pour le ramener à la réalité, et, tout doucement, tout bas, dans un infime chuchotement.

"Je... Je voulais qu'Il sache que je tiens à toi autant que je Le respecte... E-et... Et que je veux oeuvrer pour Lui, pour mon pays et... pour toi, si... si tu veux toujours..."
Revenir en haut Aller en bas
Pologne

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 25/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
16/100  (16/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The more you talk the less I say [Pologne]   Lun 5 Sep - 12:14

Pologne sortit de sa prière à Dieux et à tout Saint qu'il connaissait lorsqu'il sentit la main de Lituanie se poser sur les siennes.

-..mmh?-

Il ouvrit alors un oeil, bientôt suivit de l'autre, regardant son Liet alors que ce dernier se mit à parler.

Malgré que la voix fut basse, dans le silence de l'église, il n'eut aucun mal à entendre.
Certes, Pologne était parfaitement au courant du climat au moins aussi religieux que dans son propre pays, ainsi, il ne fut pas surprit ni quoique ce soit quand Toris parla de Lui. De même il savait que Liet bah... c'était SON Liet et qu'ils avaient un lien, que ce soit d'amitié ou de quoique ce soit d'autre, particulièrement indestructible, donc la suite ne l'AURAIT pas surprit si...
S'il n'y avait eut les jours précédents.
Et la répartie directement négative du Toris.
Même si pour Pologne, tout restait clair, quelque soit la réponse de Liet, positive ou non, c'était OUI. Il n'avait, quelque part, pas le choix.
C'est ainsi qu'un immense sourire se dessina progressivement sur les lèvres de Feliks. Le genre de sourire de pure joie parfaitement infantile, mais qui le représentait si bien. Le blond aurait bien répondu "qu'il le savait" mais il aurait été sans doute trop enthousiaste, au point d'être irrespectueux envers le lieu dans lequel ils se trouvaient. Car tout le monde sait que Pologne ne respecte que la religion. Enfin, à sa manière. Alors, il se contenta de serrer les mains de Toris dans les siennes, avec son si grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Lituanie

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 25/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The more you talk the less I say [Pologne]   Lun 5 Sep - 18:53

Voilà, ce sourire-là, LA, le n°56. C'était précisément pour ce sourire-là qu'en quelque temps que ce soit, il était prêt à faire n'importe quoi, juste pour le voir apparaître. Lituanie n'avait jamais connu personne d'autre capable de produire un sourire pareil. Il n'y avait dans ce sourire, rien de convenu, aucun message, aucune manière et aucune politesse, rien qu'une joie presqu'effrayante de sincérité. Quelque part, cette faculté-là le fascinait.
Il resta un bon moment à le contempler, et même si le sien ne pouvait tenir la comparaison, il souriait aussi, en serrant, lui aussi, ses mains dans les siennes.
Et puis... Finalement, il en relâcha doucement une, puis se leva. Certainement était-il temps de rendre à l'édifice son silence absolu. Alors il attendit que la petite bestiole polonaise se remette sur ses pattes, et prit la direction de la sortie, en gardant sa main dans la sienne.

Une fois passé la porte, la lumière du jour lui parut légèrement aveuglante en comparaison de la pâle clarté qui régnait à l'intérieur, mais entre deux cligement d'yeux, son sourire resta en place, tout comme il demeura lorsqu'il se tourna vers Pologne, et sans doute profita-t-il du fait que Feliks devait certainement avoir lui aussi besoin de réadapter ses yeux à la lumière du jour pour pouvoir en placer une.

"Je t-te promets que je ne... je ne m'éloignerai jamais, jamais de toi."

Et de ponctuer sa phrase en allant appuyer ses lèvres sur le petit front balayé de deux ou trois cheveux blonds en rebellion, avant de rendre sa liberté à la petite main.

... Oui, c'est vrai qu'il avait spontanément tourné la phrase en négatif. Il aurait pu s'engager à rester à ses côtés, au lieu de s'engager à ne pas s'éloigner de lui, mais....
.... C'était Lituanie, malgré tout.
On ne se refait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Pologne

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 25/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
16/100  (16/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The more you talk the less I say [Pologne]   Lun 5 Sep - 21:30

A se trouver comme ça, à se regarder si souriant, mains dans les mains, on aurait PRESQUE cru voir un couple tout ce qu'il y a de plus normal, dans le sens Lituanien du terme. Feliks suivit donc son Liet en sautillant. Sautillements qui durent cesser lorsque son regard entra en contact avec la luminosité du soleil. Il s'en cacha les yeux de sa main de libre mais il était tellement content qu'il ne pensa même pas à grimacer.
Puis il entendit Lituanie parler. Et poser un baiser sur son front.

-T'as totalement pas intérêt, genre, tu sais, ça me ferait mais grave de la peine...-

On croirait presque entendre les violons en fond sonore...

-... bon c'est pas tout ça, mais genre j'ai carrément TROP faim!- Avec une moue.

Ou pas.
Oui bon, romatico-guimauve et Pologne ne font que rarement bon ménage.

Sa vue parfaitement réadaptée, et après cette annonce de "je te collerai jusqu'à la mort, t'es condamné" (puisque l'on sait que le polonais lâche très difficilement l'affaire... non, ça lui est impossible en fait) il kidnappa de nouveau le bras de Toris dans les sien et se mit à sautiller de nouveau .

-On y va genre!!! Hein! Lietlietlietlietliet!!!!!!!- Et avant même de laisser le temps ne serait ce que de réponse à Lituanie, Feliks se mit à marcher, traînant le brun avec lui.

-Je pensais genre, totalement à une glace! Ou alors à de la barbe à papa!!!!!!! Ah ouai ça c'est cool!!!! Et c'est carrément rose!!!!! T'es okay??? Ouai totalement que tu l'es!! -
Revenir en haut Aller en bas
Lituanie

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 25/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The more you talk the less I say [Pologne]   Mar 6 Sep - 21:01

Oh, mais oui, teeeeeeeellement mignon. D'ailleurs, Lituanie était à fond sur les violons, et son petit coeur se serra en entendant Pologne évoquer la peine qu'il aurait en cas de désertion... Il contemplait le petit visage encadré de jolis cheveux dorés, dans la jolie lumière de la fin de matinée, si paisible, là, sur le parvis de l'église. Oh, il était prêt à tout pour le rassurer et lui prouver sa bonne foi, alors, sur cette petite parcelle de trottoir ensoleillé, il allait s'approcher, et il y aurait une envolée de petits oiseaux bleus, et Feliks ouvrirait de grands yeux l'espace d'une seconde, et puis il les fermerait en souriant encore une fois, juste avant de se laisser embr....
Bruit de disque rayé, et paillement d'agonie des oiseaux bleus............ Ah, et redescente brutale du Liet sur Terre.
Parce que Pologne a carrément TROP faim.

..... Des fois, Toris se disait que Pologne lisait parfaitement dans ses pensées, et qu'il le faisait exprès. De faire ce genre de chose. Constamment. Si, si.

Le temps de se faire la réflexion une énième fois, intérieurement bien sur, et il était en train de faire le cerf-volant de nouveau, trcté par un bras, en train d'essayer de suivre l'impossible blabla.

"... Euh... O-oui, bien sur... Comme tu voudras..."

Et Lietlietlietlietliet se laissa emmener Dieu sait où, vers un avenir qu'il n'avait sans doute pas facilité en concrétisant sa "bonne" idée en cette belle matinée d'été.......
... To be continued.



[Clos]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The more you talk the less I say [Pologne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The more you talk the less I say [Pologne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Mandat kont Aristide - No DYOL to talk!
» 05 - I need to talk ♥ Saphira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia V2 :: Ville :: Quartier Résidentiel :: Quartier Résidentiel-
Sauter vers: