AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Mer 7 Sep - 10:35

Bilan de 17 ans de vie et quatre jours.

Rien. C'est bien le cas de le dire, rien. Mais un bon rien. Un rien qui veut dire que j'ai bossé comme il le fallait, que je n'ai pas fait d'écart. Que je suis ce qu'on attend de moi, que ce soit du point de vue de l'être que du suivi. Bref. Je suis un bon élève. Sans vouloir faire mon éloge, non, je suis très réaliste, je suis un bon élève. Bien entendu, je n'ai pas que des excellents résultats, le sport mine mes moyennes, ainsi que la littérature… La géographie aussi, n'est pas tout à fait mon fort, malgré ce que ma note d'histoire laisse penser. Bon, bien entendu, je me rattrape en philosophie, ainsi qu'en politique. Pour les langues, je préfère ne pas m'avancer. Je me limite aux trois langues que j'utilise, ainsi qu'aux bases que je possède pour une quatrième… Je n'ai pas de temps pour plus.
Ahem. Bref. Pour le reste, rien. Mes relations sont très limitées, certainement parce qu'il ne s'agit pas là d'une habitude. Et que je n'ai pas jugé cela nécessaire.

… Je n'avais pas le temps !

… Bon, je l'avoue, parce que je sais vraiment pas y faire.

Enfin, tout ça pour dire que je fais de mon mieux. Il le faut. 17 ans. Il est temps.

… C'est tout ce que j'avais à dire.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Mar 27 Sep - 17:54

OBJECTIFS:
  • TROUVER UN SYSTÈME DE TRAVAIL PLUS EFFICACE, POUR TRAVAILLER MOINS EN TRAVAILLANT MIEUX. Plutôt difficile, mais voilà qui est fait. Utiliser des couleurs pour noter les cours et faire des fiches, est une méthode bien plus utile que je ne le pensais. Du moins, ça semble l'être pour le moment.

  • TROUVER UN CLUB Toujours pas... À croire que rien ne peut me convaincre... Allez, j'ai encore le temps, non ...?

  • PARLER À D'AUTRES ELEVES J'ai parlé à des gens ! ... Je veux dire. Oui, parler normalement, tenir une conversation, tout ça. C'est incroyable, vraiment... Je veux dire. Pas dans le fait de parler, mais plutôt dans la complexité de la discussion. Il faut réfléchir beaucoup, sur ce que l'on va dire, comment prendre les choses... La meilleure solution... Une phrase peut tout changer ! C'est assez... Perturbant ?

  • DES AMIS ? JE SAIS QUE C'EST BEAUCOUP, MAIS ... ...... Enfin, je crois ? Ce sont bien des amis, hein ? Ce sont des amis pour moi en tout cas ! Euh... Féroé, Portugal... Ils sont super sympas. Gentils. C'est cool de parler avec eux. Ce sont bien des amis, non ? ... Chile aussi, c'est une amie ! ... Enfin, je crois ? ... Plus que ça ... ? Ou, c'est que je le souhaiterai ... ? Non, je ne dois pas être ... L'idéal, je pense, mais ... Peut-être... Que je devrais écouter Portugal plus souvent, non ...?

  • TIRAMISU Finalement, non, pas encore ...

Revenir en haut Aller en bas
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Mer 28 Sep - 6:07

Pourquoi sont-elles incapables de comprendre que leur charme ne se limite pas à ce genre d'atouts ...?


Elles sont ...


Des mystères. À apprendre et apprécier.


Mais il faut croire... Que c'est une constante de ne pas le savoir ici. Que chaque fille ne sait se trouver. Et que chaque homme préfère la redécouverte.








Elles sont des poèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Ven 21 Oct - 16:31

Il y a ce quelque chose qui m'obsède.
Ou m'envoûte.

Ses yeux, ses sourires, ses manières ? Non, ce n'est pas ça, c'est autre chose.
Je ne trouve pas. C'est stupide pourtant, de vouloir savoir ce qui fait ainsi battre mon cœur. Ne serait-il pas plus simple de dire qu'il s'agit d'elle ? Qu'elle suffit à cette fonction ? Non. Incapable. J'en suis incapable. Il faut qu'il y est ce petit quelque chose.

Alors je cherche. Ses yeux, ses sourires, ses manières. Ses pensées, elle ?
Non, ce n'est pas ça, c'est autre chose.

Alessandra.
Dis-moi le. Dis-moi pourquoi je t'aime.

Ce ne sont pas tes yeux, bien que je m'y noie à chaque regard. Noyer. Agréable noyade. J'apprécie.
Ce ne sont pas ses sourires, bien qu'ils me réjouissent. Ils ravivent un feu.
Ce ne sont pas ses manières, bien qu'elles forment son être.
Ce ne sont pas tous ces détails. De simples détails. Je ne peux décemment pas associé mon amour à de tels détails. C'est incorrect, l'amour n'est-il pas fait pour aimer l'être dans son intégralité, sans en dénigrer une part ou en préférer une autre ? Ou ai-je tord ? Mon amour est-il faussé ou est-ce mon idée qui l'est ? Je crois être en capacité de dire que je l'aime. Mais je suis incapable de dire en quoi, ni pourquoi.

Et elle, cette traitresse, pourquoi vient-elle m'embrouiller quand je pense à Alessandra ? Un seul mystère est amplement suffisant, pourquoi m'en ajouter un autre ?
Amusante, Cette torture, non ?

Non, non. Et je suis occupé.
Que disais-je déjà ? Ah. Oui. Je parlais amour.
Pourquoi ?

Je crois qu'il vaut mieux que je cesse de me torturer ainsi.
Je l'amie non ? C'est tout ce qui importe après tout …

Mais ils m'énervent. Non, non, ils ont raison, terriblement raison. Et c'est blessant. Terriblement. Horriblement. Des mots crus. Et si mon problème n'est pas l'exact qu'ils citent, il s'en approche. Je suis idiot, et rien ne peut lutter contre. Que disent-ils ? Coincé. Parce que je manque cruellement de … Pratique, voire même de théorie. C'est que je n'en ai pas besoin. Non, je suis pas choqué. Je vis dans la même société qu'eux, bon sang ! Je suis uniquement… Comment dire cela…

Blasé ?

Blasé qu'ils agissent ainsi ? Je crois que c'est le mot. blasé. Et je ne comprends pas. Leurs vies n'est que …
Futilités.
Frivolités.
Je ne m'y identifies pas, je ne le désire pas.

C'est tout.

Coincé. Que croient-ils ? Que c'est un état temporaire ? Un coup, hop, et la bouteille est ouverte, c'est fini, plus coincé ? Je ne suis pas une porte rouillée, bon sang ! … C'est un état. Que je ne désire pas. Connaitre. Par principe ? Mœurs ? Je m'en contre-fichent du pourquoi. Je ne le désire pas.
Peur ?
Non, je n'ai pas peur. Quand cela arrivera, cela arrivera. Mais ne pas vouloir le brusquer, le provoquer, fait-il de moi une personne coincée ? J'attends, je ne fuis pas.Tout de même. Il y a une différence !
Et maintenant ?
Je ne suis pas pressé. Bien sûr que ce sont des choses qui me viennent … À l'esprit. J'ai 17 ans tout de même ! Mais. Elles ne paraissent pas. Essentielles. Elles ont l'air belles. Mais belles éphémères. Belles qui ne tiennent pas. Je veux que ce soit quelque chose de beau. Mais quelque chose qui marque. Comme chacun s'agite, cela perd son sens. Aimer. Le manifester. Le ressentir. Le faire. Cela a un sens. Mais quand il est unique. Ou, disons, pas aussi fréquent qu'eux semblent le pratiquer. Et il doit avoir un sens. Par amour. Non pas pour ça. Parce que l'on aime. Pour l'autre. Pas pour soi. Soi ne doit pas compter.
Et elle ?
Je serai incapable de lui en parler. Alors attendre ? Des signes ? Je ne suis pas pressé. Je.

Non.

Bordel.
Je ne suis pas.

Je.

Et puis diantre.











MERDE].
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Sam 5 Nov - 7:05

    Je ne suis pas sûr de l'avoir aidé. Peut-être même ai-je accentuer cet échec, aggraver la situation. Je n'aurais jamais dû m'en mêler, ou simplement, l'encourager. Non, j'ai voulu lui donner des indices, je lui ai donné des espoirs. Elle n'a pas l'air de m'en vouloir pour ça. Tant mieux. Je m'en veux pour deux.
    Je prie pour que cela finisse bien. Ensemble ou non ensemble. Mais bien. Qu'aucun ne souffre, c'est bien trop stupide. Il suffit de dire oui, ou non. Lui ne sait pas, il est dans le flou. Il semble ne pas vouloir savoir ce qu'il veut. Elle, pas elle ? Il ne sait pas. Il hésite. Il semble vouloir dire non, mais quelque chose le bloque. Quelque chose l'en empêche.Je doute qu'il s'agisse d'un sentiment. Ne pas la blesser ? Il la blesse davantage ainsi. Une telle réaction, cette incertitude, l'empêche de tourner la page.

    Elle m'avait sorti un grand discours négatif, à propos de l'amour. Je m'en souviens à cause de ma défaite, car elle eut détruit chacun de mes arguments sans que je n'y puisse quelque chose. J'eux l'impression de mettre trompé, pourtant, au fond de moi, j'étais persuadé d'avoir raison, à propos de ma vision. J'ai peut-être été têtu. C'est ce que j'ai alors pensé. Jusqu'à ce qu'elle parle d'un sentiment étrange, d'un quelque chose. Puis, après, elle m'avoua pour lui. J'ai été surpris. Et moi qui pensais que cela n'arriverait jamais. Surpris. Agréablement. Et elle a changé son discours.
    Maintenant, je vois que cela est vain.

    Je vois la sincérité de ce qu'elle ressent. Il suffit d'avoir été témoin de la force dont elle a fait preuve pour rejeter la faute sur un autre. Un plan tombe à l'eau. Elle y tenait. Mais elle prévoit trop. C'est dangereux. Ils se sont disputés.
    Mais parait-il, cela s'est arrangé. Pour une bière, j'ai trouvé ça dommage, c'est donc… Une bonne nouvelle. Je n'aurais pas su où me placer et. Pour ça. Non. Je doute que cela vaut le coup. Mais il est vrai qu'elle a dû précipité sa déclaration. Je ne sais pas si c'est positif ou non. En tout cas, cela ne l'a pas aidé.


    Mais assez parlé d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Sam 26 Nov - 8:00

Je ne me serais pas cru stupide à ce point. Et je n'ai maintenant qu'une envie désormais. Elle m'est venue, comme ça, après avoir reçu la lettre. Et de fil en aiguille, après avoir discuté avec Alessandra et Portugal, l'envie est devenue un besoin. Je vais tout de même attendre les prochains congés. Noël. Le mariage.

Ah, maintenant quand je vois ce que j'ai fait pour elle, j'ai presque honte. Plus d'un mois, tout de même ... ! J'ai été terrible, la pauvre, elle s'est fait tant de soucis. Et l'autre jour, il y avait ce garçon (Andorre, non ...? Mh. Assez triste pays). Je ne sais pas, ils discutaient, ils avaient l'air de bien s'entendre. À peine suis-je revenu, il a désiré s'en aller. Il lui fournit quelques trucs, si j'ai bien compris.
Et non pas que je manque de confiance, Alessandra n'est pas ce genre de fille. Mais tout de même, ça m'a un peu inquiété. Ça, et ce que m'a dit Portugal, et j'ai compris. C'est stupide de ne pas avoir percuté tout de suite.

Qu'elle soit un peu distante quand je parle à la Carotte, est-ce en lien ...?

Il faudrait peut-être que j'arrête d'étudier autant et que je me concentre davantage sur ... Ma. Vie sociale ? Disons. Aux personnes qui m'entourent.
Sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Lun 9 Jan - 9:42

Ah, les histoires, dignes d'un soap opera, elles viennent bouleverser complètement des vies. J'aurais été dans mes droits en m'inquiétant davantage, j'ai voulu jouer les hommes sûrs. Je me suis trompé sur une donnée. J'aurais été bien plus performant dans un tel rôle si j'avais su rater plus souvent auprès d'elle.
Ah, ces histoires, vraiment, enveniment bien les choses. Je ne sais plus où y mettre la tête. On dit, qu'une fois le choix fait, c'est du passé. J'ai tendance à penser le contraire. On n'oublie pas. Combien de temps il lui faudra ? Et si elle oublie rapidement, alors, combien de temps me faudra-t-il ?

Ah, les grandes questions, inéluctablement, suivent les grandes histoires. Maintenant, reste à les résoudre. Et comment faire ? Dressons une liste.

Peut-on réellement oublier ?
Peut-on faire semblant ?
Combien de temps avant d'oublier ?
Le vouloir peut-il réellement amener à quelque chose ?
Peut-on être sûr qu'une chose pareille ne se reproduira jamais ?
Aimer empêche-t-il se genre de questions ?
Aimer éclaire-t-il justement sur ce genre de questions ?
Peut-on conclure que j'aime ou je n'aime pas, sur le simple fait que je me pose toutes ces questions ?
Doit-on considérer le troisième élément comme la cause de tout ça ?
Le troisième élément doit-il être rejeter ensuite ?
Avoir le troisième élément dans son champ de vision peut-il parasiter la réparation, après-histoire ?

Il ne reste plus qu'à y répondre. Mais qui est en mesure de le faire ? Et suis-je trop impliqué pour cela ? Mon Dieu. Il faut des réponses, il m'en faut. Et ce n'est décidément pas en me torturant ainsi qu'elles me viendront.
Féroé est d'une aide précieuse. Mais un avis, un point de vue (comme il l'a affirmé, il s'agissait uniquement de son point de vue), est-il réellement suffisant ?








Suis-je simplement inquiet ?
Mamma se remarie. Alessandra a le coeur qui vacille. Ce sont deux repaires, féminins qui plus est, qui s'écroule. Ajoutons à cela le fait qu'Abi sort désormais avec Portugal, qu'elle se consacre davantage à lui (ce qui se ressent dans nos conversations).
Freud aurait été ravi de me rencontrer, je suis l'Oedipe moderne. Et quel homme vais-je donc tuer pour me réapproprier une de ces femmes ? Mon nouveau beau-père, un frère ou le troisième élément ? Puis-je décemment faire disparaitre les trois ? C'est une folie.













Je devrais simplement fermer les yeux sur ces questions, comme je le fais si bien après tout. Combien de fois l'ai-je ? Beaucoup, beaucoup de fois. Trop ? Non, on ne ment jamais assez, on ne cache jamais assez non plus. Ce genre de choses, ce n'est jamais assez bien. Et ce n'est pas moi qui y arriverais. Je suis un piètre menteur, un mauvais prestidigitateur. Je joue mieux l'honnête gens. Le trop honnête, tant que l'on pense qu'il ment. Tant, qu'il arrive à faire croire qu'il cache tout sorte de choses. Et de manière tant évidente que finalement, on se dit qu'il n'en est rien.











Je suis un lâche, le plus lâche que l'on a engendré jusqu'à aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Mer 18 Jan - 8:15

J'aurais dû lui parler avant. J'ai été pris de court. Je ne sais pas si, de ce fait, j'ai bien fait ou non. Elle doit m'en vouloir, c'est certain. Et je peux le comprendre. Je m'en voudrais, à sa place. À la réflexion, je m'en veux.

J'ai pu lui parler tout de même. C'est une personne un peu perdue, dans ses esprits je veux dire. Mais pas un idiot, non, juste un peu perdu. Ce n'est pas désagréable de converser avec lui. Il a des questions, beaucoup de questions, qui lui viennent à l'esprit. Parfois, elles me font douter. Et parfois, il est difficile de trouver une réponse cohérente. Mais c'est quelqu'un de bien. Je sens qu'il saurait épauler Alejandra, le temps qu'elle s'en remette. Et s'il se débrouille assez bien, ce dont je ne doute pas, il saura prendre ma place. Ah, j'aurais aimé lui parler avant. Mais c'est quelqu'un de bien, pas un idiot, il saura faire, c'est certain.

Abi s'inquiète beaucoup. Il se serait passer quelque chose, je n'ai pas compris...

Il parait qu'un "fantôme" hante l'école. C'est ridicule. De tels êtres n'existent pas, ce sont des inventions de l'homme pour se faire peur. Les lumières s'éteignent et se rallument, sans qu'il n'y ait de problème au niveau du courant ou de l'orage ? Et bien, quelqu'un s'amuse avec ! Des objets disparaissent ? Quelqu'un ! Des cris la nuit ? Quelqu'un !
Je ne comprend pas comment on peut penser qu'un esprit est derrière tout ça. Quoiqu'en vérité, il y en a un. C'est un esprit qui s'amuse. Mais bon sang, qu'est-ce que cet esprit est stupide ! ... C'est un "jeu" ? Il y a un but à tout ça ou c'est vraiment juste un jeu ? Pour l'alcool, je trouve ça stupide. Le reste fait plus de mal à l'esprit et à l'école, pour le coût de l'électricité.
Mais bon. Que vais-je faire ? Rien. Je n'ai pas d'alcool dans mes affaires, je n'ai pas eu de problème pour dormir, et l'électricité, je sais prendre mon mal en patience le temps que le courant revienne. Tant pis. Que cet esprit s'amuse.

Il faut que j'arrête de disparaitre du jour au lendemain. Il faut que j'arrête, et que Portugal également. Il faudrait que je lui parle. J'ai des choses à dire, beaucoup. Abi est très inquiète. Ils ont l'air de filer le bel amour, mais elle s'inquiète.

Je n'avais pas revu Lena depuis un moment. Elle n'a pas changé. Toujours avec ses grands yeux expressifs, à lancer des petites étoiles partout. C'est mignon. Elle pleure toujours aussi facilement. Je suis allé enterrer les scones. Petite prière pour eux. Ça parait stupide. Mais ça lui faisait tellement plaisir.
Elle n'a pas grandi. Elle est toujours aussi petite. Et elle ne sait toujours pas dosé le nombre de papillons à mettre dans ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Mar 7 Fév - 10:33

Ah, mais quelle situation ! J'ai l'impression de vivre en décalage par rapport aux autres. Tous semblent craindre la situation dans laquelle je suis (et dans un sens, dans laquelle je les entraine sans réellement le vouloir, car ils sont des acteurs directs de cette crise ou qu'ils sont mes amis), tandis que moi, je considère cela comme une RÉUSSITE. Même les principaux bénéficiaires semblent avoir des craintes vis-à-vis de moi (ou du moins, l'un des deux). Pourtant, je le dis, et redis, la situation ne pouvait pas être mieux.

Je m'explique.

J'aurais aimé lui parler avant. Je ne désirais pas la quitter ainsi, publiquement tout d'abord (c'est quelque chose d'assez honteux, je le conçois parfaitement, et de très lâche) et de la sorte. J'aurais aimé pouvoir vérifier l'état de leurs sentiments avant tout chose. Il est plus facile pour elle de passer de notre couple (qui ne pouvait décidément pas durer plus longtemps) à ce couple-ci (qui, d'après quelques nouvelles, est d'actualité). Et même si cela ne sera pas comme nous, que peut-être auront-ils du mal, j'avais déjà confiance en eux. Il y avait ce quelque chose, dans la voix et dans les regards.
Et s'il n'y avait pas eu de « nous », elle n'aurait su qui choisir. Je préfères lui épargner tout remord.

Me voilà à adosser la peau du méchant loup pour quelques histoires sentimentales. Si cela peut permettre son bonheur et celui d'un autre, je ne m'en fais pas pour ma réputation. Quant au mien, il est suffisamment garanti en la voyant simplement sourire.
Ce n'est plus de l'amour, je crois, que je ressens aujourd'hui, mais une chose se rapprochant davantage de l'affection. C'est cela, j'ai de l'affection pour elle, je l'apprécie beaucoup. La rupture douce ne nous aurait pas aidé. Je ne la voulais pas aussi cruelle (quoique je suis persuadé que certains autres n'auraient pas hésité à la ridiculiser davantage, voire même à se moquer d'elle). Néanmoins, elle ne semble plus vouloir me parler. Il vaut bien mieux qu'elle me haïsse plutôt qu'elle continua à m'aimer. Ainsi, elle pourra complètement se détacher du peu que nous ayons vécu.
Il s'agit tout simplement de lui garantir une ... Vie meilleure je suppose.

Ils s'inquiètent trop. Je ne suis pas blessé. Et si je suis attristé par la situation, c'est plus pour ce qu'elle ressent elle, que pour ce que je ressens moi. Je n'ai jamais été, depuis bien longtemps, été aussi paisible. Ma réaction est la plus lâche de toutes, et le pire, ce n'est point que je souffre. Je suis exempté de toute tristesse et toute souffrance. Et je pense même avoir repris, un peu mieux, le contrôle sur ma vie.
Andorre est un camarade agréable si j'ose dire, il n'est pas aussi emporté que je le crus. C'est un sentimental qui contrôle mal ses passions. Cela a un quelque chose de touchant, je trouve. Il est sympathique et ne m'a pas paru stupide. Il ne l'est certainement pas, même.
Il semblait avoir peur de ma réaction, par rapport au fait qu'il est, si je ne me suis pas trompé sur l'interprétation de sa réaction, désormais en couple avec Chile. Je ne sais guère à quoi il s'attendait. Pensait-il que j'allais m'emporter ? J'ai voulu cette situation ! Je m'explique.
J'ai de l'affection, ce que j'ai dit plus tôt, pour elle. Plus de l'amour, alors qu'elle semblait m'aimer sincèrement. Je suis honnête. Voyant que mes sentiments n'étaient plus ceux que je crus, je ne pouvais décemment lui mentir. Bien entendu, s'il avait fallu que j'attende un peu, quelques jours, deux semaines au maximum, pour la transition se fasse plus doucement, je l'aurais fait ! Puisque finalement, je lui aurais menti pour son bien. Tandis qu'en temps normal, je veux dire, dans ma situation, son bonheur n'était pas le but. Si je lui avais menti, cela n'aurait été qu'un mensonge pour le mensonge. J'aurais, en quelques sorte, abusé d'elle et de sa confiance. Nous sommes bien d'accord, cela aurait été indigne de ma personne. Et en quelque sorte... Une abomination !
J'ai bel et bien voulu cette situation.
Je viens de comprendre que je ne m'étais jamais expliqué sur ce sujet. Je le regrette. Je crois que l'on s'inquièterait bien moins pour moi, pour mon bien ou le leurs.

Mais soit. Est fait ce qui est fait, nous ne pouvons revenir là-dessus.

J'ai abandonné de moi-même une des femmes qui me causaient beaucoup de soucis (sans qu'elles ne le veuillent, elles n'y sont pour rien). Quant aux autres... Ce n'est pas la même chose. Et leurs histoires sont à prendre avec bien plus de pincettes.

Ma mère se porte merveilleusement bien (aux dernières nouvelles du moins). Mon... Beau-père semble être un « amour » (je reprend les termes de Mamma). Je commence tout de même à m'inquiéter. J'ai reçu récemment un message, me demandant si je n'y voyais aucun inconvénient au fait de laisser... Autrui vivre dans ma chambre. À savoir que mon beau-père... Dort très certainement avec ma mère (la logique des choses). Cela signifie-t-il qu'ils envisagent de ... Éventuellement... Procréer ?

Portugal s'est encore envolé. Le Brésil cette fois. Irlande est une personne assez forte je pense. Je veux dire. Certains adultes riront de sa situation dans le sens où, eux, ils peuvent se permettre de ne plus se voir pendant une, deux, trois semaines, sans passer par des états de manque (de l'autre, je veux dire, sur un plan purement platonique). Mais à notre âge, qu'ils comprennent, nous sommes bien plus ... Je ne dirais pas volages, mais quand je vois comment agissent certains autres, je le pense parfois. Mais disons plutôt que nous avons le cœur qui balance vite, pour l'un et pour un autre.
Une des rares explication que j'ai pu trouver, pour calmer mes angoisses avec Chile.
Mh.

Malte a l'air d'apprécier Féroé. Ils s'apprécient. C'est une bonne chose je suppose. Elle a un caractère, disons, d'emportée. Il est difficile de la canaliser. Dans un sens, elle me fait penser à une version plus... Latine d'Irlande.
Tout de même. C'est une bonne chose pour les deux.

... Je n'ai pas pu parler à Portugal. Que j'y pense ... Non, il est reparti trop vite. Il a dit, si je me souviens bien, une semaine... Il devrait être là la semaine prochaine. Je l'espère. Sinon, il faudrait que je songe sérieusement à changer de personne à qui me confier. J'ai l'impression d'avoir une vie sociale limitée, à me libérer uniquement sur papier.
Et toi, journal, amas de papiers en bordel, oui, tu ne me réponds pas. Jamais. Tu sais, j'attends une réponse. J'ai, je crois... Désespérément besoin d'une réponse. Je suis... Calme. Et contrôlé. Mais j'ai tout de même besoin de réponses.


...


Un jour, je serai le représentant idéal pour mon pays. Je l'espère bien. Il me faut pour cela, être encore un peu plus serein... Résoudre mes conflits... Une dernière fois, raser mes passions... Elles ne semblent pas vouloir me laisser ...

J'aurais peut-être besoin d'un professionnel, un psychologue ou... D'un ecclésiastique. J'y songerai ...
Revenir en haut Aller en bas
Saint-Marin

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 30/07/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   Dim 12 Fév - 6:45

“ Seigneur, je m'incline devant toi avec humilité,
Tu chantes pour moi,
Tu chantes pour nous tous
un chant d'amour fidèle depuis les temps anciens
et, si souvent, je ne l'entends pas... ”

Je joue les abrutis, aux quatre grandes vérités, voilà que désormais, l'heure du choix approche.
Qu'elle oublie, qu'elle oublie... Qu'elle m'oublie surtout !
Je joue les abrutis. Mon Dieu, que vous devez rire de moi.

“ Tu offres une eau claire
en suffisance à ma soif
en suffisance à notre soif
et, si souvent, je trouble l'eau des autres.... ”

Car je suis incapable de me taire.
J'ai tenu, il faut dire, quelques mois. Deux, ou trois ? Je ne sais plus. Avant tout, en tout cas.
Et voilà que je ne peux m'empêcher de fixer ce bouquet. Ce demi-bouquet. J'ai mis la nuit entière, avant d'avoir eu le courage de l'assumer et de le poser dans un vase.

“ Tu prends soin de moi
Tu prends soin de nous tous
au jour du brouillard
et, si souvent, je bouscule de l'épaule
les plus faibles que moi... ”

Car je suis incapable de les percevoir. Je m'impose. Pas de la manière dont on le croit. Je n'en ai pas la force, physique du moins. Ni mentale, me direz-vous. Mais par mon abrutisme.

“ Seigneur jusques-à quand
mon pied sera-t-il boiteux devant toi ? ... ”

Ah ...

“ Viens toi-même chercher en nous
ce qui est perdu,
fortifier en nous ce qui est malade...
Viens à notre secours,
nous t'en prions Seigneur ! ... ”






Ah. Que mes prières aboutissent.
J'ai foi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal. Qualité moyenne. Information nulle. Intérêt inexistant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Information journalistique ou propagande éléctorale?
» Comment étoffer ses RP pour faire un texte de qualité ?
» Quel détenteur de Mirai Nikki (journal du futur) préférez-vous ?
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia V2 :: École :: Ailes de Repos :: Journaux Intimes-
Sauter vers: