AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The lil' Ulster. [Finit!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Irlande du nord

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/01/2012

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: The lil' Ulster. [Finit!]   Lun 16 Jan - 17:01


Au premier coup d’oeil
✯ Nom : O'MALLEY, Judith
✯ Surnoms : Judy, ou Jude si tu tiens vraiment à faire dans l'originale.
✯ Âge : 16 ans
✯ Sexe : Féminin. Ouais j'sais, on croirait pas comme ça.
✯ Anniversaire : 6 décembre
✯ Orientation Sexuelle : Hétéro. Enfin t'sais, avec l'alcool tout ça, on est pas à l'abris d'une connerie.
✯ Aile : Aile à laquelle le personnage appartient (Si vous ne savez-pas demandez à un modo Wink) Effacez les Ailes qui ne vous concernent pas.

    Anglo-Saxonne

✯ Niveau Scolaire :

High {Personnages de 15, 16, 17 ans }

Le pays

❧ Pays que vous représentez : Irlande du nord. DU NORD. Mais elle préfère de loin qu'on l'appelle Ulster. Ca limite les confusions.
❧ Langues que vous parlez : Anglais, et quelques mots de veille irlandais
❧ Histoire du pays que vous représentez :



The streets are empty
Life goes on.


Si l'histoire du nord et du sud de l'Irlande sont naturellement très liées, elles se séparent dès la deuxième moitié du XVIème. En effet, les premières discordances religieuses remontent à cette époque, avec l'apparition de l'église anglicane. Des révolutions éclatent, et sont entretenues et soutenues par les "Old english", des descendant des colons du XII et XIIIème siècle, farouchement catholique. Malgré le soutien de Rome, les rébellions échouèrent les unes après les autres. Des terres D'Ulster furent confisquer, afin d'y instaurer la politique de plantation, en envoyant des colons anglais anglican et des écossais presbytériens. Et comme si cela ne suffisait pas, des persécutions religieuses commencèrent à apparaître petit à petit envers les catholique, suite aux lois pénales qui virent le jour entre 1695 et 1727, les obligeant a mener leurs cultes clandestinement.
Tout le long du 19ème siècle, les sentiments de communautarismes nationaliste irlandais, protestant et catholique, gonflèrent tout le long du siècle, au sein de différentes organisations ("The defenders" pour les paysans catholique d'Ulster et les "Peep O'days boys" pour les paysans protestants, par exemple). Parce qu'il fallait bien que ça explose un jour, c'est à l'orée du 20ème siècle que ça explosa.

Toute l'Irlande fut secouée par les mouvements nationaliste et républicain, auquel s'opposa le mouvement unioniste, a cause de la loi du Home rule, qui consiste à donné une certaine indépendance au pays tout en le tenant sous la tutelle de la couronne d'Angleterre. De chaque côtés on récupère armes et vivres pour se préparer a une éventuelle confrontation. Et ils ont bien faits. Le 24 avril 1916, des partisans, dont le groupe des Irish volunteers, proclament la république irlandais à Dublin en s'emparant de plusieurs bâtiments importants. C'est l’insurrection de pâques.
Suite à cette importante évènement, le gouvernement anglais décida de traiter avec les Irish volunteers, qui ce sont entre temps restructuré et renommer pour devenir l'Irish republican army, autrement dit, IRA. Retenez ce nom, il aura son importance plus tard. Toujours est-il que le gouvernement réussie à a signer le traité le 6 décembre 1921 anglo-irlandais. Un an plus tard le décret rentre en application. l'Irlande du nord est née en même temps que le refus catégorique de l'IRA de l'accepter.

1966. C'est pendant la commémoration des insurrections de pâques que le pays s'embrase de nouveau. Certains loyalistes forment au fond d'un bar, l'UVF, l'Ulster volunteers force . Il tuèrent un civil catholique. Cette acte est considéré comme le premier acte de violence du conflit à venir.
Dès lors, la situation devenue tendue. Des manifestations éclatèrent à travers tout le pays. Les catholiques du nord, opprimés, implorèrent l'aide de ceux du sud, qui hésitèrent à prendre position, se contentant de manifestations de soutiens. Ils ont bien essayés de passer des armes au insurgés, mais ça à fait un énorme scandale politique. L'IRA ayant rendue les armes en 1962, n'agit presque pas pendant cette première crise. Mais en 1969, elle décide de reprendre le combat. Nous sommes à l'aube d'une bataille sanglante.

A partir de cette date, tout s’enchaîne. Les manifestations se font de plus en plus violentes. Londerry devint le porte drapeau de tout les insurgés du pays. Les affrontements entre catholiques et protestants furent terrible, surtout lors du tristement célèbre "Bloody Sunday". Cette vague de violence s'étendit jusqu'à Belfast, obligeant des familles entières a quitter leurs maisons face à la pression de la foule. Les quartiers catholiques menacés furent défendue par l'IRA. Entre-temps, la notion de réunification des deux Irlande rentra en ligne de compte. Les protestants y était farouchement opposés, ayant peur de l'action néfaste du Vatican.
1969, marque aussi l'arrivé de l'armée britannique sur le terrain de l'affrontement. Si au début cette présence est bien vu par les catholiques, leurs regards changea bien vite. Car ses forces de l'ordre était plus l'outil des anglais qu'autres chose. L'IRA tourna petit à petit ses actions vers cette armée et cette police menaçante. Mais ils furent pris pour cible par l'UVF et d'autres petites associations paramilitaires dans la même lignés. Une guérilla vit le jour, guérilla qui prit le timide nom de "Troubles".

Affrontement sanglant et mort dans les rues ne peuvent pas durer éternellement. Et parce que toute guerre même civil à une fin, en 1980, l'IRA se mit secrètement à la table des discussion avec les britanniques. Le Sin féinn, en quelques sortes le bras politique de l'IRA, mit du temps avant de pouvoir négocier à son tour. Huit ans, très exactement. Mais cela permit à la situation de se calmer un peu en attendant. C'est donc logiquement en 1968 que fût signer le traité définitif, les accords du Vendredi saint (ou accords de Belfast), signé le 10 avril, juste avant pâques. Le calme revint dans le pays. Même si tout depuis n'a pas été toujours rose (l'Angleterre repris le pouvoir direct sur le pays de 2002 à 2006 suite a un scandale mêlant le premier ministre nord irlandais à une sombre histoire d'espionnage dans l'état-major de l'IRA), l'Irlande du nord a retrouver depuis, un certain calme, même si la plaie de tout ses conflits, tout ses morts, tout ce sang versé, est encore vive dans les esprits.


.


L'humaine FILLE
❧ Histoire Personnelle :



I slept and i dreamed of a time long ago
I saw an army of rebels, dancing on air
I dreamed as i slept, i could see the campfires,
A song of the battle, that was born in the flames,
And the rebels were waltzing on air.




"Papa, raconte moi une histoire!"
-Mais c'est bien ce que je comptais faire! Alors, tu veux que je te raconte laquelle cette fois?
-Raconte moi encore des histoires de quand t'étais plus jeune!
-Vraiment? Bon...
Graham réfléchit quelques secondes. Allait-il devoir encore raconter les horreurs de la guerre à sa si petite fille? C'était certes, un devoir de mémoire pour que les jeunes n'oublie pas pourquoi tant de sang fut verser, pourquoi tant de gens son mort. Mais il avait peur de la traumatisée. Cependant, les yeux de la petite dernière brillait tellement d'admiration quand il lui racontait...
"Je vais te raconter comment je suis réussie à sortir vivant du Bloody Sunday. Tu sais à l'époque, je ne portais pas encore la barbe et j'habitais Londonderry..."

Judit avait 7 ans, et elle ne savait pas encore que c'était la dernière histoire que lui raconterait son père.

Judy a grandit dans une banlieue populaire de Belfast, habitant un petit appartement dans un immeuble à la façade grise et sale. Elle y vivait avec son père, sa mère, et son frère de 4 ans son aîné, Liam. Les O'Malley étaient loin de rouler sur l'or, mais elle était très unis autour du patriarche, Graham, colosse roux à la barbe dru et au regard encore vif malgré son âge. Il avait tout vu et tout vécu, surtout le pire. C'était un véritable rescapé qui portait sur lui les séquelles d'une histoire douloureuse, d'une jeunesse passé en tant que sympathisant de l'UVF, d'un adolescent qui a appris à grandir dans les guérilla urbaines. Il n'a jamais chercher à cacher son passé, surtout auprès de ses enfants, espérant au fin fond de lui qu'il réussirait à leur inculquer ses vieux principes de révolutionnaire, pour qu'au fond d'eux brûle encore le feu des vieilles révoltes...

"Désolé madame...Nous n'avons pas pu sauver votre mari..."
Silence. Personne ne pleurait entre les murs froids de l’hôpital, tant ils étaient abasourdie. Jamais personne n'avaient pensés que ça arriverait, du moins si vite... Et puis c'était une mort si stupide! Écrasé par une voiture alors qu'il avait risqué sa vie pour des causes bien plus noble! C'était incroyable, idiot, et rageant. Ses sentiments se bloquèrent au fond de la gorge de Judith pour ne plus en ressortir. Plus jamais elle ne sentirait sa barbe râpeuse contre sa peau. Plus jamais elle n'entendrait résonné son rire grave dans toute la maisonnée. Et surtout, plus jamais il ne la bercerait de ses incroyables histoires de batailles et de manifestations,qui la faisait tant rêver...

L'élément centrale de la famille avait disparu. Plus rien ne les retenaient reliés ou presque. Sa mère s'enfonçait petit à petit dans l'alcool et la dépression, et elle, elle passait son temps à se demander pourquoi, pourquoi lui, lui qui avait tant fait pour le bonheur de tous. Liam commença à traîner dehors pour tenter d'oublier. La cellule familiale s’émiettait petit à petit, et le ton montait tout autant que les tensions, doucement mais sûrement, jusqu'au bord de l'implosion. Les querelles, les terrible colères de Judith, les conneries de Liam, les sanglots qui secouaient la mère s'enchaînèrent pendant a peu près deux ans, et les éloigna, eux qui étaient auparavant, étaient si proche.
Mais un jour, en retrouvant sa mère inerte sur le sol et sentant le whisky jusqu'à 5km à la ronde, l'aîné eu un choc. Daddy n'aurait jamais voulu ça. Alors après que sa mère eu décuvé, il convoqua toute la petite famille dans la cuisine, et tapa un grand coup sur la table et dans les esprits:
"Putain, vous vous rendez pas compte de ce qu'on est devenue! Man', t'est devenue une alcoolo! Bordel, arrête de boire pour te consoler, ça sert à queudal'! Chialer ça fait pas avancer les choses. Et toi Judy, arrête de broyer du noire et te braquer pour d'la merde, tu va droit dans le mur! T'as vu tes notes? Sérieux, déconne pas comme ça ou tu va finir à dormir sous les ponts. Faut qu'on se relève, la vie continue. Si on continue comme ça...On va finir comme des loques ou des délinquants."
Judith écarquilla les yeux. Liam avait ce même éclat dans les yeux que son défunt père.

Dès lors, la petite fille suivit son frère partout. Un vrai chewing-gum collé sous une semelle. Elle érigeait son grand frère en nouvelle figure paternel. Quand au concerné, ça ne le gênait pas plus que ça. Enfin, disons plutôt qu'il comprenait son comportement, et qui si c'était sa manière de remonter la pente...Toujours est-il que ses notes remontèrent (un peu), et que même si l'on sentait que quelque chose en elle s'était brisée, elle retrouvait un peu sa joie de vivre. Son frère pris son rôle très a coeur: Il lui apprenait toutes les choses importantes à savoir, il l'engueulait quand il fallait, et surtout, c'est lui qui lui inculqua cette passion pour la musique. Liam lui apprit à jouer de la guitare, et il l'a encouragée à chanter, en devenant son premier fan.
Toute l'affection qui manquait à Judy depuis son la mort de Graham se comblait petit à petit. Même si son absence était parfois pesante, elle se changeait les idées auprès de son grand frère. Il lui a tout apprit, il lui donner une passion, une raison de vivre et d'avancer. Elle lui en sera a jamais reconnaissante.

"Judith! JUUUUDITH! Coupe ta musique de fou et descend!"
Elle descendit à la hâte, encore en pyjama:
-Quoi, qu'est ce qu'il y a?
-Y'a une lettre pour toi
Elle l'arracha des mains de sa mère et la lue. C'était la lettre que toute jeunes futures nations recevaient à l'âge de douze ans: Celle qui l'invitait à rejoindre l'académie Hetalia. Elle rit tout d'abord, en croyant à une mauvaise blague. Et puis elle l'a fit lire à son frère. Il lui dit très sérieusement qu'il fallait mieux qu'elle tente sa chance. C'était l'occasion ou jamais de voyager, elle qui n'avait jamais mis les pieds hors de son pays natale. Et puis peut-être que de la mettre dans un internat fera d'elle une...Meilleur élève. Judy finit par aller faire ses bagages.

Elle n'avais jamais mit les pieds dans un aéroport avant. Elle colla sa tête contre la vitre comme une petite enfant, et regarda le tarmac et ses avions avec de grands yeux brillants.
"Judith...Il faut que tu y aille, l'avion va pas tarder à décoller..."
- Ouais ouais, y'a pas l'feu.
- Avoue que t'a pas envie de nous quitter, hein?
Liam lui ébouriffa gentiment les cheveux. Et elle, elle se blottit immédiatement contre lui, en pleure. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas pleurée. A vraie dire, elle ne se souvenait plus vraiment de la dernière fois. Elle n'avait jamais quittée le cocon familiale. Alors même si c'était la chance de sa vie, elle ne pouvait s'empêchée d'avoir un énorme pincement au coeur de les quitter. Elle dû attendre que l'avion est décollée, et regarder le ciel, pour arrêter.
Son Père devait sûrement être fière d'elle...







❧Vous avez l’air de quoi ?
Judith n'est pas bien grande. Elle n'est pas bien grosse non plus, même si elle mange et boit pour quatre. Ah, les mystères des gênes..Bref, ce n'est donc pas un gros gabarit. Ce qui ne l'empêche pas de taper fort, mais ça, j'y reviendrais un peu plus tard.
Sa peau est toute blanche. De là où elle vient, on connait mal le mot "soleil" et "été", donc ça n'aide pas. Son visage est plutôt fin, avec toujours cette air blasé et je m'en foutiste collé dessus, encadré par sa chevelure de jais. D'ailleurs elle n'a pas toujours eu les cheveux noirs. A la base elle est rousse, mais en arrivant à l'académie, quand elle a vue que l'irlandaise du sud (Aka ennemie publique n°1) l'était aussi, elle s'est teint les cheveux. Oui, juste pour se différencier et faire chier son monde, alors qu'elle avait de très beau cheveux. Il n'y a que ses yeux qui se détachent vraiment du tout. Deux grand yeux d'un vert relativement clair, qui apparaissent aussi discrètement que deux tâches de pelouse sur une étendue de neige blanche en hiver. Ils sont toujours soulignés d'un épais trait d'eye-liner (une des seules traces de féminité qu'elle porte sur elle), et souvent soulignés de cernes aussi. Et elle est myope comme une taupe, ce qui lui vaut le port de lentille, ou d'épaisse lunette à double-foyer quand elle a eu la flemme de les mettre le matin.

Elle s'habille avec une relative simplicité. Autrement dit, elle s'habille à l'arrache avec ce qu'il lui tombe sous la main. Généralement, c'est jeans-t-shirt, le tshirt étant souvent au couleurs de tel ou tel groupe, ou avec un slogan humoristique, ou encore troué. D'ailleurs, ses frusques sont souvent troués. Que ça soit les pantalons ou les collants, elle est tellement peu soigneuse qu'elle n'y fait pas attention. Les deux seuls choses auquelles Judy tient dans son apparence, ce sont ses chaussures et ses bijoux. Ah, elle et les chaussures...Elle collectionne les doc martens (elle en a 5 paires: C'est sa fierté), même si elle ne crache pas sur une paire de creepers ou de rangers. Dans tout les cas, ça reste des écrases-bouses. Quand a ses bijoux, elle en porte beaucoup. Elle a tout une rangé de bracelets à chaque poignet glané ça et là, et tout autant de colliers autour du cou. Elle y tient beaucoup. Surtout à cette gourmette gravé du nom de Liam qu'elle porte au poignet droit.

❧ Ça se passe comment dans votre tête ?
Judy, c'est la brindille qui pogotte au fil du vent et de la bière dans un obscure concert d'un groupe underground. C'est la fille que tes parents voudrait pas te voir ramener chez toi. C'est la paria qui fume dans un coin retiré du bahut avec sa bande de potes, parlant de la dernière soirée chez Rebecca, où apparement, on a pas bu que de l'eau, on a pas fumé que des cigarettes, et on s'est piqué à la farine.
Comme le disais cette chanson des Ramones: "Judy is a punk".
Mais Judith s'en fout, comme de tout.

Elle n'est pas fréquentable. Non. Elle se comporte comme un mec, un vrai, qui fume comme un pompier, qui crache comme un chinois, et qui rote comme un hooligan après sa 30ème bière. Elle jure comme un charretier, et n'hésite pas à avoir recours à la violence pour résoudre les problèmes, parce que essayer de résoudre un conflit par le dialogue, c'est pour les tapettes. Evidemment, c'est repoussant. Mais dieu merci, ça ne l'empêche pas d'avoir une vie sociale.
Car ce qui réussie à la rendre intéressante en dehors de sa masculinité exacerbé, c'est son humour et son énorme détachement sur les choses. Elle a un sens de l'ironie et du sarcasme qui fait mouche, à chaque fois. Elle dit tout et n'importe quoi, même le plus horrible, en le déclamant comme une liste de course. Elle prend très vite du recul sur tout. Elle a vécue assez de chose bien plus horrible avant ça. Du coup les petits problèmes qui en font pinailler plus d'une, elle s'en torche avec. Au moins grâce à ça, on l'entend très rarement se plaindre (a part si elle a plus de cigarettes. La je te promet que c'est la fin des haricots magiques, l'apocalypse et 2012 celons les mayas réunis.)

Sous cette apparente décontraction, se cache une rage sourde. Celle qui se tapis aussi sournoisement au fond de ton coeur que le cholestérol dans tes artères, celle des gens qui ont trop vécus, trop vus, trop vite. Aborder certain sujet sensible avec elle est risquée, car elle s'emporte vite, et fort. Très fort. Ne jamais insister sur son père. Il est mort et c'est tout ce qu'il y a à savoir. Il ne faut pas non plus chouiner ou se montrer hautain en sa présence: Ca le don de l'agacer au plus haut point. Pareil pour les gamins qui sautillent de partout ou les gens qui, je cite, "pètent plus haut que leurs putains de culs!".
Prend garde à toi si tu l'énerve. Dans ces cas-là, il vaut mieux aller se cacher dans un abri ant-atomique au fin fond du Zimbabwe. Parce que quand mademoiselle se met en colère, ça hurle, ça insulte, ça mord, et ça tape. Et pas comme une fillette. Surtout qu'elle a le culot de pouvoir en décrocher une à un mec qui fait trois tête de plus qu'elle.

Mais Judy, ce n'est pas qu'une bonne a rien qui préfère larver sur un divan du salon communautaire plutôt que d'aller réviser ses cours. Elle a un talent qui clouerait le bec de tout ceux qui disaient qu'elle n'arriverait à rien dans la vie. La jeune irlandaise, son truc, c'est la musique. Mais pas le classique ou la variétoche gnian-gnian, non. Elle préfère de loin le rock, le punk, l'indé, et du bon et/ou de l'underground si possible. Elle joue de la guitare, chante et compose à ses heures perdues. Et elle est rudement douée pour une petite nana de 16 ans. Mais c'est normal. C'est sa passion, et sa béquille dans les moments de doutes où ça va mal, le seul moyen par lequel elle arrive a exprimer vraiment ce qu'elle ressent. Quand elle joue, même dans sa petite chambre du dortoir, elle est dans une quasi transe, ses main bougeant naturellement sur les bonnes cordes, ses yeux souvent vide se rallumant comme par miracle.


❧ Clubs dont vous faites partie: Club de musique


Test Rp




Elle s'avançait doucement dans le couloir presque vide. Comme d'habitude, Judith était en retard par rapport au autres, maudit avions et leurs retards. Elle était dans les derniers nouveaux élèves a arriver dans l'académie. Comme si ça changeait de d'habitude.
Au fil de ses pas lents et las qui résonnaient sur le carrelage, elle observait les casiers qui s'y trouvaient, les autres retardataires qui se dépêchaient pendant qu'elle prenait son temps, les portes qui devait sûrement donner sur une salle des profs enfumée ou sur une salle de classe exiguë remplie d'élève avachis sur leurs tables. Ca changeait pas vraiment des lycées américains qu'on voyait à la télé.
Valise dans la main droite et oreillette dans l'oreille gauche, elle chantait bas quelques paroles qui clairement, voulaient tout dire de son état d'esprit.

"Well I don't care about history, rock, rock, rock'n'roll high school
'Cause that's not where I wanna be, rock, rock, rock'n'roll high school
I just wanna have some kicks, i just wanna get some chicks
Rock, rock, rock, rock, rock'n'roll high school..."



VOUS ! Oui, vous !
Surnom : Marie-Jeanne de la bonne franquette.
Âge : Eternelle 8D
Comment vous avez connu le forum ?: DC!
Des commentaires ?
J'espère que cette petite vous plaira. C'est un perso que je cogite depuis un moment déjà, et j'avoue qu'elle me tiens à coeur. Si jamais il y a une erreur ou quelque chose qui dérange sur la fiche, n'hésitez pas à me le faire savoir!
Et pour finir, le fameux code secret ! Pour prouver que vous avez lu les règlements et le contexte vous trouverez le code en rouge et noir.: [Validé par PNJ], descendant de Carmène le Calamar et de Patrick la Pieuvre



Dernière édition par Irlande du nord le Ven 27 Jan - 16:56, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Irlande

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
5/100  (5/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Lun 16 Jan - 17:04

*montre totalement les dents, puis part en grommelant *

Rebienvenue ! Bonne chance pour le reste de ta fiche =3 *tenait à être la première è_é*
Revenir en haut Aller en bas
Italie du Sud

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
1/100  (1/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Lun 16 Jan - 17:06

*Fait un petit sourire charmeur à la miss* Ciao signorina ^^

Rebienvenue *Et glompeeeeeeeeeeee intense*
Revenir en haut Aller en bas
Kugelmugel

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Lun 16 Jan - 22:50

Rebienvenue, toi 8D. *glomp*
Revenir en haut Aller en bas
Jersey

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 31

Carte Étudiante
Partenaire: Tout seul
Punitions:
-5/100  (-5/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Mar 17 Jan - 14:45

Bienvenue parmi nous^^

Elenwë: Awn! Une nouvelle personne dans l'aile *va encore se sentir délaissé*

Elenwë
Revenir en haut Aller en bas
Russie

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 15/01/2012

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
20/100  (20/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Mar 17 Jan - 15:45

Rrrrrebienvenue. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Vatican

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Mar 17 Jan - 17:15

Bienvenue à vous.

[Joueuse]AVATAR DE HOMESTUCK! *meurt* [/Joueuse]
Revenir en haut Aller en bas
Hong Kong

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 21
Localisation : ... Qui sait ?

Carte Étudiante
Partenaire: ....Mh...
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Mer 18 Jan - 8:57

    Rebienvenue genre.
Revenir en haut Aller en bas
Australie

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part dans la nature

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Mer 18 Jan - 10:16

rebievenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Irlande du nord

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/01/2012

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Mer 18 Jan - 14:06

Merci tout le monde pour le re-accueil et les encouragements! \o/
* Réceptionne Lovi et Feli et les câlines <3*

Abi => *Lui fait un fuck. Simple, efficace et universel! 8D*
Lovi => ...*Hausse les épaules*

Vati => Gosh, quelqu'un qui reconnait! <3
Revenir en haut Aller en bas
Kugelmugel

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Mer 18 Jan - 14:55

. . . feli? XD
Revenir en haut Aller en bas
Irlande du nord

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/01/2012

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Mer 18 Jan - 16:05

...KUGEL.MUGEL.
Revenir en haut Aller en bas
Italie du nord

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 19/08/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Jeu 19 Jan - 7:03

*se fait réceptionné avant meme d'avoir glomper xD*
Rebienvenue veh~!!
Revenir en haut Aller en bas
Nouvelle-Zélande

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation : Là où on l'attend!

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Jeu 19 Jan - 15:25

Rebienvenue, petite anglaise 8D
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Ven 20 Jan - 11:58

*Pensais avoir un nouveau grand-frère, mais à la place à une charmante nouvelle demoiselle dans son aile 8D*

ReBonjour Dear *baise-main*
Revenir en haut Aller en bas
Irlande du nord

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/01/2012

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Dim 22 Jan - 17:16

Merci, merci \o/

Thuthur => Ow. *Rougi*
Non en faite tu vois, si tu soulève sa jupe, tu verra que c'est un homme.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 379
Date d'inscription : 13/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
0/100  (0/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Dim 22 Jan - 19:06

Mais elle est finie, cette fichounette !

Eh bien, rebienvenue à l'entité pensante au dessus du clavier, et bienvenue à cette charmante jeune personne visiblement si calme et disciplinée, qui sera à n'en pas douter en merveilleux termes avec le surveillant.

Validay !
Revenir en haut Aller en bas
Irlande du nord

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/01/2012

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Lun 23 Jan - 13:11

Heu...Non, la fiche était pas finit (il reste les 3 quarts de l'histoire du pays à faire), mais merci pour la validation avancée XD Je vais tout de même finir l'histoire pour le principe ^^

L'entité d'au-dessus du clavier vous remercie. Et oui, je suis sûr qu'elle deviendra la chouchoute du surveillant bien vite, haha.
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 379
Date d'inscription : 13/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
0/100  (0/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Lun 23 Jan - 13:47

....... Embarassed okay, vous avez le droit de me pointer du doigt en riant.
...Je dois avouer que ça ne m'a pas choquée, en fait....... Ca parle du pays (et pas du perso), sur le nombre de ligne minima, pour ma blonditude ça suffit... J'ai même pas trouvé spé que ça s'arrête si tôt ^^""""

Bon, ben euh... Je... Je te laisse finir comme tu veux, hein ? Je vais aller me flageller avec des orties et me faire une coloration capillaire.
Entre en jeu quand tu estimes avoir bouclé la chose ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Irlande du nord

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 16/01/2012

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   Lun 23 Jan - 14:02

XD Elle est bien bonne celle-là. C'est pas grave, on va dire que monsieur PNJ était trèèèès fatigué hein.
Je finit ça au plus vite!

EDIT:C'est fait \o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The lil' Ulster. [Finit!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The lil' Ulster. [Finit!]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daemon , le petit démon :D [non finit]
» On finit par s'habituer à tout ☆ Terminé
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» A trop vouloir jouer les héros on finit par se brûler les ailes !
» Tout finit par se savoir [pv Preston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia V2 :: Secrétariat :: Inscriptions des Élèves :: Élèves inscrits-
Sauter vers: