AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouvelle-Zélande

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation : Là où on l'attend!

MessageSujet: "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)   Lun 27 Juin - 10:14


Au premier coup d’oeil
✯ Nom : Kurt William Mana(=Pouvoir en maori) JONHSON
✯ Surnoms : Kurty, Kurtinounet, Kuku -à banir, il n'aime pas qu'on l'appelle comme ça-, Mouton, le maori, gamin
✯ Âge : 13 ans le 6 Février prochain.
✯ Sexe : *regarde dans son underwear* Ha, s't'un garçon 8D
✯ Anniversaire : Le 6 Février, très précisement.
✯ Orientation Sexuelle : Moutonophile Oh, il est tellement jeune... Dans son esprit, il est juste hétéro, à vous de le faire virer de bord si l'envie vous prend ♥
✯ Aile :Océanique
✯ Niveau Scolaire :Junior High

Le pays

❧ Pays que vous représentez : Nouvelle-Zélande,
❧ Langues que vous parlez : L'anglais, le maori, quelques mot de Néerlandais pour le feün.
❧ Histoire du pays que vous représentez :

Au commencement était la terre


La Nouvelle-Zélande est une terre découverte par les hommes très tardivement.
La faune et la flore s'épanouissaient tranquillement jusqu'à ce que les premiers colons, des polynésiens de l'est découvrent le morceau de terre, vers 1250 (après J-C. On vous avait prévenu, c'est tardif)
Là, une nouvelle civilsation se crée, celle des maori, qui est d'ailleurs encore présente de nos jours sur l'île.
La vie continue ainsi pour les différentes tribus de l'archipel, jusqu'au jour où des explorateurs Néerlandais découvrent les terres -avec entre autre Abel Tasman. Ils découvrent peu à peu l'île, la nomme Nouvelle-Zélande en réfèrence à la région de Zélande, aux Pays-Bas, mais ils meurent finalement pour la plupart assassinés par des membres des tribus maori. Les autres sont contraints d'arrêter l'exploration en raison du mauvais temps.

Après une entracte


Un certain temps s'écoule à partir d'ici; les terres ne seront retrouvées par les européens qu'au bout d'un siècle, par l'explorateur James Cook et son équipage. Ils commencent tous à cartographier l'île, à la découvrir... Cook fera la connaissance des autochtones, les déclarant posseseurs des terres.
L'île servira aussi de repère aux Britanniques pour l'exploration de l'Australie, tout en comprenant vite que le bout de terre n'en fait pas parti.

Un défilé qui n'en finit pas


A partir de là, les Britanniques ne sont pas les seuls à convoiter et à coloniser l'île; il y aura entre autre: Alessandro Malaspina, un Italien commandant une flotte d'exploration espagnol, des navires russes commandés par Fabian von Bellingshausen, mais surtout des Français peu diplomatiques qui lancerons quelques batailles entre eux et les tribus indigènes.
Il y aura aussi des navires de pêche, de chasse à la baleine qui passerons par là, ou encore des navires marchands; puis, les missonaires chrétiens ferons aussi leur apparition, commençant à convertir les maoris.

La naissance


Mais justement, cet attrait des autres nations pour l'archipel, engrenant un certain désordre dans les colonies, pousse les Britanniques à proclamer la Nouvelle Zélande territoire de Nouvelle Galle du Sud (Donc l'Australie, déjà officiellement britannique.) par le traité de Waitangi, écrit dans la précipitation mais reconnu comme le document fondateur de la Nouvelle-Zélande, donc de la nation, et garantissant les droits des Maoris.

La vie commence et continue


Ainsi, de nouveaux Européens viennent peupler l'île; de leur côté, les explorateurs finissent de la découvrir, et les deux fondent plusieurs nouvelles villes, dont la capitale: Wellington.
Les maoris se lancent au départ avec de la bonne volonté dans le commerce avec les nouveaux arrivants, s'enrichissant, mais au fil du temps, des conflits naissent, ce qui amènera même aux guerres Néo-Zélandaise, entre 1860 et 1870, faisant beaucoup de perte chez les tribus.

Balayer, nettoyer, développer


La Nouvelle-Zélande devient finalement autonome, même si encore reliée sur le papier à la Grande-Bretagne.
Elle se développe, se modernise; ce sera le premier pays à donner le droit de vote aux femmes.
Des hommes sont envoyés en renfort aux Alliés durant les guerres mondiales, aide ses confrères Européens, vivant un peu à leur rythme sans perdre ses valeurs. Une aire de vie prospère se développe d'ailleurs après la fin de la WWII.
Mais une nation a toujours des problèmes, et un se pose: les maoris. Un grand nombre a migré vers la ville, abandonnant alors sa culture. Ceux qui restent encore fidèles à leurs coutumes crient au scandale: le traité de Waitangi n'est pas respecté. Le groupe crée donc un tribunal pour contrer à cela et différentes institutions pour garder en mémoire les coutumes et la culture de ce peuple d'origine.

Et finalement...


La Nouvelle-Zélande perd un peu de son souffle mais reste une nation riche. Malgré le séisme de magnitude 7,0 qui a fait de nombreux dégâts le 4 Septembre 2010 et les dangers naturels, le pays reste debout...
... Et reste un pays comptant 12 moutons pour 1 habitant. Bhêêêê ~



L'humain
❧ Histoire Personnelle : Il était une fois, dans un pays peuplé de moutons...
Cela pourrait être le commencement de la vie de Kurt. Ce n'est pas vraiment que sa vie est un conte de fée, non, juste qu'une vie est un peu quelque chose de merveilleux à sa manière.

Cette histoire commence alors en pleine nature. Isa et Habel Jonhson accueillent en pleine nature leur fils dans l'une des habitations d'une tribus autochtone.
Pas très courant comme clinique? Pour une raison simple: Isa et Habel sont aventuriers à leurs heures perdues! Evidemment, c'est un bien grand mot. Tout simplement, ils découvrent. Le monde, la terre, la faune, la flore. En temps normale, ils élèvent des moutons dans leurs terres, mais, ayant tous deux un caractère d'aventuriers, il était parfois bon de briser la routine quotidienne, de laisser l'élevage à la famille et d'aller découvrir le patrimoine naturel du monde qui les entourent. Ainsi, il leur arrivait d'appeler quelques membres de la famille et de partir pendant plusieurs mois en expédition...
Enfin, pour le moment, ils n'avaient pas la tête à penser aux Wata et autres kiwi: l'instant étaient aux présentations. Isa regarda son fils, emmailloté dans ses bras.
«Regarde, il a l'air d'un petit agneau qui respire pour la première fois... Et c'est notre fils!
-Comment pourrions-nous l'appeler?
-Hm....»
Une idée vint soudain à Habel.
«Kurt!
-Kurt? Oui! 'Enclos', en latin! Il saura dompter et prendre soin du cheptel et de la nature qui l'entoure comme ça...»


Ainsi, les jours passèrent. Les premiers instants de la vie du garçon se passèrent en pleine nature. Mais vraiment la pleine nature, pas juste le carré d'herbe en bas de votre immeuble. La nature avec des animaux qui ne sont pas sous blister et des plantes qui font ce qu'elles veulent. C'est justement dans cet esprit là que le petit fût, durant ses premiers mois.
Isa commençait à s'inquiéter vis-à-vis de son enfant: cela devenait de moins en moins pratique pour leur exploration du moment. Un bébé qui gigote et qui n'a pas encore pleinement conscience de son monde, c'est sûr que ce n'est jamais pratique quand on fait de la montagne ou qu'on essaye d'attraper un insecte... Habel, quand à lui, voulait continuer, mais il voyait bien qu'en plus de ça, sa femme était de plus en plus fatiguée, et pour cause: cela faisait 3 mois qu'Isa avait accouché, mais ils ne s'étaient pas arrêtés pour autant. On s'était contenté de mettre le petit Kurt contre sa mère, emmailloté dans un linge donné par l'une des femmes de l'hapu (ndlj: un clan maori =D).
Au bout d'un moment, ils finirent par se mettre d'accord et retournèrent sur leur terres, une habitation avec une grande ferme, et des moutons tout autour, la côté à 15min à pieds, et retrouvèrent leur kiwi, Ainu. Une pause s'impau... S'imposait.
Et durant ce moment, le petit grandit, comme les plantes qu'avaient découvert ses parents. Il trottait à travers les cheptels de sa famille accompagné d'Ainu, regardait avec étonnement les nuages blancs comme des moutons passer sans bruits dans le ciel, sa mère tricoter quand elle n'était pas en mini-expédition (elle ne partait pas plus d'une semaine à ce moment là, et très rarement)...
Et le petit ne le fût plus vraiment: les années passaient. Tout son entourage grandissait à son rythme.

Mr. Jonhson n'était pas souvent là. Habel partait en effet très souvent soit en expédition -mais il les avaient rendues plus rares maintenant qu'il était père-, soit en allant vendre la laine et la viande des moutons à travers la nation, laissant sa femme et son fils seuls. Il était donc rare que Kurt voit son père, mais quand il le voyait, il en était très heureux. Il lui en avait parfois voulu , de les avoir laissés là, mais après tout.... Il ne savait pas quoi lui dire. Kurt n'était pas un enfant colérique, il était simplement rêveur et encore un gamin, vif et naïf!
Et justement, c'était le jour de son 7ème anniversaire. Son père arriva la veille, embrassa sa femme, ébouriffa les cheveux de son fils. Et le jour de son anniversaire, le lendemain, Kurt se réveilla comme à son habitude par les piaillement de son kiwi... Avec un agneau dans une boîte, à côté de lui.

«Papa, maman!
-Ha.... Kurt... dit son père, l'air amusé. Tu as trouvé ton cadeau?
-Bhê!
-PAPA!!!»
Pour un cadeau, c'était un cadeau. Habel fût récompensé d'un gros câlin de son fils.
«Kurty... Il faudrait que tu lui donnes un nom!
-Hem... Méchoui?
-Heu... les parents se regardèrent, quelque peu gênés. Non, c'est un peu...
- Ah si! Sheepy! »
Et Sheepy fût. Un nom simple, mais qui voulait tout dire.
Le lendemain, papa dût repartir, maman alla s'occuper du cheptel, Kurt joua avec son nouvel ami. Ceci devint vite une habitude; il se sentait proche de la bête, bête qu'il ne considérait plus vraiment comme telle. Ils faisaient tout ensemble, on ne les voyaient jamais séparés: ils jouaient ensemble, ils se lavaient ensemble -Kurt brossait quotidiennement l'épaisse toison de la peluche géante-, dormaient ensemble, riaient ensemble...



Isa frappa à la porte de son fils.
«Kurt? Kurty? Je peux entrer mon chéri? J'ai quelque chose à te...»
Isa se stoppa dans sa phrase après avoir ouvert la porte. Il n'y avait que leur kiwi en train de dormir sur le nid qu'on lui avait mit par terre.
Mais évidemment, le garçon de 12 ans maintenant était dehors, à jouer dans l'herbe avec son mouton.

«Kurt! KUUUURT!!! cria la mère par la fenêtre qui donnait sur le cheptel en train de brouter, un petit garçon et un mouton que l'on voyait parfois surgir des toisons énormes après avoir prit leur élan et sauté, puis retomber sur leurs pieds ou pattes en riant ou bêlant. KU- Oh... Pourquoi est-il si distrait...»
Isa se décida finalement à descendre directement, soulevant sa longue jupe teinte et dévalant l'escalier de la maison, traversant le salon, passant par la porte d'entrée et allant vers le cheptel.
«KURT!!!
-Hm? Oh, maman!!»
Il courut vers sa mère, faisant littéralement du saute-mouton pour la rejoindre, Sheepy le regardant, intrigué, avant de le rejoindre.
«Fils... Ça va faire 10 minutes que je t'appelle...
-Désolé maman... Mais Sheepy avait l'air triste, alors j'pouvais pas le laisser seul!
-Beuuêêêh!
-Hmpf... soupira-t-elle avec un petit sourire avant de faire une pichenette à son fils.
«Enfin, peu importe... Ecoute, j'ai reçu une lettre...
-Hm? Une le- Sheepy, arrête de me lêcher les genoux, ça chatouille!!!
-Beeuêêêh!! ♥»
Isa finit par pendre son fils sous les aisselles, le soulever et le mettre hors de porté du mouton.
«Maman, c'est bon, Sheepy doit avoir faim, c'est tout!
-Kurt, Sheepy attendra, pour l'instant, j'ai vraiment besoin de te parler. Vas à l'intérieur... Et ne t'inquiète pas, Sheepy ne va pas disparaître comme ça. Aller, aller!»
Elle lui donna quelques petites tapes aux fesses pour le faire avancer, ce qu'il fit finalement après avoir dit à son mouton de l'attendre.
«Kurt, dit-elle avec un léger sourire, signe que ce n'était pas vraiment une mauvaise nouvelle. C'est arrivé aujourd'hui...»
Elle lui tendit une lettre avec un beau papier soigneusement plié dans une enveloppe crème, un blason en haut à gauche de cette dernière; e courrier avait déjà été ouvert, Kurt n'eut alors qu'à sortir le contenu de celle-ci, et commença à lire la lettre silencieusement, ne sachant que penser.
«La World Academy... ça veut dire quoi?
-Allons, n'ais pas l'air si inquiet... Tu vas honorer ton pays! Tu vas le représenter! Je suis fière de toi..!»
Mais malgré le large sourire de sa mère, Kurt ne se sentait pas bien. Quitter tout ça? Son monde? Et... Il re-regarda la lettre.
Les animaux n'étaient pas acceptés.



Ses valises étaient faites, sa chambre était rangée, ses parents lui souriaient avec un mélange de tristesse et de fierté, voyant leur fils unique partir...
Kurt s'avança, fit un câlin à ses parents, puis... A son mouton.
«Promets-moi de ne jamais m'oublier! Je reviendrais vite...
-Beuuêêêêêh...»
Il serra son meilleur ami contre lui, la tête dans son pelage qui sentait un mélange de feu de bois, d'herbe fraîchement coupé et... De mouton.
«A bientôt! dit le petit, les larmes aux yeux mais essayant de les retenirs.»

Et il partit vers sa nouvelle vie, avec, entre ses bras, une peluche en forme de mouton, garnit avec de la laine de Sheepy.




To be continued...



❧ Vous avez l’air de quoi ?
Physiquement:Bien qu'en pleine croissance, le jeune homme mesure en ce jour 1m37,4 précisément, pour environ... Un poids assez léger, en clair; Kurt mange toutes sortes de choses -même si il a une préférence pour la viande et les kiwi, soyez-en étonné =D- et fait beaucoup de sports en tout genre. A ce propos, vous trouverez sûrement des bleus ou des plaies sur son corps après une chute ou un petit accident; ces muscles sont aussi assez développés, enfin juste ce qu'il faut pour un enfant de son âge qui court et saute partout. Non pas qu'il ait le corps d'un Body Builder miniature, juste qu'il a de la force. Son corps assez maigre peut vous paraître frêle aux premiers abords, mais il ne se casse pas comme ça non plus!
Plus précisément que son corps global, intéressons-nous au visage. Ha, qu'il est mignon avec ses grands yeux vert! Sa petite bouche rose, quand à elle, vous sourira la plupart du temps, plus ou moins timidement, plus ou moins avec confiance et enthousiasme... Cela dépendra des moments!
Ses cheveux blonds, quand à eux, ont une forme quelque peu étrange: mis à part leur coupe assez courte sans avoir une coupe militaire non plus, ont une certaine particularité: deux espèces de grosses mèches de cheveux qui font une corne toutes les deux. Même après un bon coup de fer à lisser, impossible de les dompter... Quoique, Kurt n'a jamais eu l'envie de les effacer. Avec ça, il avait vraiment l'impression de ressembler à ses moutons, sauf que lui n'avait pas une toison bouclée sur le dos!
Vestimentairement: Oh, tout, tant que c'est facile à porter! Bien entendu, en temps de cours, il porte l'uniforme scolaire, mais sans ça, quand il a envie de courir un peu partout, il porte le plus souvent des T-shirts avec des imprimés maori avec des bermuda.
Il porte assez peu de chemise, à moins qu'elles ne soient à manches courtes... Mais les boutons s'enlèvent vite avec lui, et ce genres de petites pièces, c'est agaçant à recoudre. Il lui arrive aussi de se promener avec un canne, un bâton de berger. Est-ce nécessaire de vous expliquer pourquoi? Non? Parfait ♥
L'hiver, il aime porter des pantalons plus longs mais qui lui laisse la liberté de mouvements qu'il souhaite. Sans ça, en haut, on reste dans l'éventail T-shirt à manches longues, et, bien entendu, un pull tricoté avec divers motifs, tant que ça tiens chaud et que c'est bien doux...
Il n'a pas vraiment de marques favorites, même si il a une préférence pour le 'Made in New-Zealand', bien sûr, et les marques plutôt sportwear.
Enfin, son style a encore le temps de changer avec le temps, Kurt reste un pré-adolescent!


❧ Ça se passe comment dans votre tête ?
Les mots qui traînent toujours dans l'esprit de Nouvelle-Zélande sont: moutons, sport et moutons. Comment ça, c'est répétitif?! Mais non, ce n'est qu'une illusion d'optique...
Enfin. Kurt a bien des raisons pour avoir été choisit en tant que Nouvelle-Zélande: son monde tourne quelque peu autour de son pays (Autour de lui finalement. Mais il n'est pas vraiment égocentrique... Enfin, on se comprend!) Il a déjà vu des personnes d'autres nationalités, connaît son globe terrestre par coeur, mais... N'est jamais sorti hors de son territoire, à vrai dire (à part pour aller à l'Académie).
Enfin, un jour, le garçon avait croisé une mamie maori d'une tribu voisine qu'il avait l'habitude de voir et avec qui il parlait souvent. Celle-ci lui avait dit que ses yeux reflétait bien l'herbe des prairies Néo-Zélandaise, et que les yeux étaient directement reliés à l'esprit. C'est vrai, d'une façon, elle avait raison: Kurt est encore un champs tout beau d'herbe verte et fraîche; après avoir vécu dans un univers simple, en symbiose avec la nature, avec très peu de violence (à part des combats entre moutons ou autres battles de Power Rangers à la télé), c'est un enfant encore assez pur et innocent, en accord avec ce qu'il est.
Bien sûr, ce n'est pas non plus un gars toujours heureux et compagnie, non. Il doute; il est timide, il se pose des questions (ça c'est l'adolescence), et plus il découvre la société auquel il va devoir s'aligner, plus il est... Effrayé, lui qui croit encore que c'est le dieu Maui qui a crée l'île du Nord en pêchant un poisson géant.
Enfin. D'un autre point, c'est un enfant assez intelligent et lucide. De part sa créativité et sa débrouillardise (il a les capacités d'un scout!), il pourra rapidement vous réparer un collier ou un poste radio. Il survivrait sur une île déserte sans trop trop de mal (un peu quand même, il ne faut rien exagérer).
Sans ça, le garçonnet est aussi très vif; comme vous avez dû le comprendre, il aime le sport, il est assez actif et n'a pas peur de se salir; et dans le sport, il préfère celui d'équipe: après avoir été assez isolé durant toute son enfance, il préfère avoir du contact avec les gens, pouvoir construire quelque chose avec les autres au lieu d'agir seul. En faite, même hors du sport, la solitude est quelque chose qu'il a du mal à supporter: il préfère être entouré, avoir une ambiance assez conviviale autour d'un bon plat d'agneau au barbecue.
Mais aussi, avec son isolement, il a tendance à catégoriser vite les gens. Etant naïf, il prendra les choses au sens premier du terme, y comprit si vous faites du second degrés. Il gardera vos mots en tête, se demandant encore et encore 'Pourquoi il/elle m'a dit ça?!!!' et risque de vous ignorer quand vous le saluerez, en vous ayant catégorisé dans le tiroir 'méchant' (et oui, c'est ça la jeunesse.) Dans le cas contraire... Dois-je citer certaines attirances pour les jeunes enfants? En tous cas, il vous suffira d'être gentil avec lui, il n'y verra que du feu!...
Une autre chose: traitez bien les animaux et la nature devant lui. Un papier par terre et il vous fera la moral. Et vous n'avez pas envie de vous faire réprimander par une nation qui fait deux têtes de moins que vous, non?

Enfin. Ce sont donc des caractéristique à double tranchants. On n'a plus qu'à attendre, voir comment il va évoluer au sein de l'académie et en grandissant...
Bhê.



❧ Clubs dont vous faites partie: Rugby et tricot


Test Rp
Du marbre, un lustre un plafond haut...
Tout l'inverse de sa vaste prairie natale!
Bon... Il fallait bien se décider à avancer. Kurt respira un grand coup, fronça ses sourcils quelque peu proéminents et fit un pas dans l'espèce de hall de l'école. Il était quelque peu impressionné par l'endroit, mais essayait de ne pas se démonter pour autant. Après tout, c'était un peu sa nouvelle maison, alors... Alors il eu une pensée involontaire pour Sheepy et ses parents... Non! Stop! Il ne devait pas se morfondre! Il allait les revoir pendant les vacances! Et ici, il représentait la Nouvelle-Zélande, il était la Nouvelle-Zélande, il était eux, d'une certaine manière.

Il vissa un large sourire confiant et adorable sur son visage et pressa le pas, ses deux touffes en forme de cornes ballottant au rythme de ses pas.
Aujourd'hui serait une belle journée. Et puis il voulait visiter les jardins. Peut-être qu'il y découvrirait de nouvelles espèces, qui sait...


VOUS ! Oui, vous !
Surnom : Hana, Lady Han.-, Ash, La fille bizarre...
Âge : On ne demande pas son âge à une Lady!
Comment vous avez connu le forum ? *Regarde Feliks*
Des commentaires ? Bhê. Je me vois d'avance faire des bourdes. Mon Dieu, je suis bête, alors ne me grondez pas tout de suite!!!! Ensuite, j'ai limite l'impression d'avoir décrit la Sainte vierge à certains moments xD Haaa, j'espère que Kurty se dévergondera en grandissant... Mais tant d'innocence, c'est trop chou ♥
Féroé> Là, tu peux lui faire un câlin xD
Oh, et... ça manque d'émoticone avec un mouton, ici!
Et pour finir, le fameux code secret ! Pour prouver que vous avez lu les règlements et le contexte vous trouverez le code... En rouge et noir ♫ {Validé par le Dirlo}



Dernière édition par Nouvelle-Zélande le Mer 29 Juin - 15:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Australie

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part dans la nature

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)   Mer 29 Juin - 13:18

Nouvelle-Zélande bienvenue 8D *fait un très très gros calin*
Revenir en haut Aller en bas
PNJ

avatar

Messages : 379
Date d'inscription : 13/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
0/100  (0/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)   Mer 29 Juin - 15:07

Nickel ! Bienvenue petite chose !!

pedo validé
Revenir en haut Aller en bas
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)   Mer 29 Juin - 15:39

456 New-Zealaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaand ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Nouvelle-Zélande

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation : Là où on l'attend!

MessageSujet: Re: "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)   Mer 29 Juin - 15:52

F>Ha la gueule, Féroé, ça veut tout dire xD *lui fait une accolade mouton. Bhê 8D*

Australia> Hihihiii, merciii ♥ /Hug back 8D/

PNJ> Heu. Genre. Dois-je comprendre le Pedobear d'une certaine manière? 8D
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 13/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)   Mer 29 Juin - 16:11

Heu, tu peux faire seulement partie d'une Aile et c'est l'Océanique mon cher Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://academiehetalia.1fr1.net
Nouvelle-Zélande

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 25/06/2011
Localisation : Là où on l'attend!

MessageSujet: Re: "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)   Mer 29 Juin - 17:00

Ha, j'avais un doute, désolé :3"
Merci Dirlo! *lui file une pelote de laine. Made in NZ, hein ~*
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 13/06/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
100/100  (100/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)   Mer 29 Juin - 17:15

*En profite pour se tricotter un foulard <3*
Revenir en haut Aller en bas
http://academiehetalia.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Bhêêê" fait le mouton, "*câlin*" fait le garçon. (Terminée. Non?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROXAKYEL > " L'espoir ne fait pas vivre, il nous fait perdre du temps... "
» Bêêh, fait le mouton — Bref, à vos questions !
» Meuh fait la vache, bêh bêh fait le mouton ~ Bart psychologue confirmé
» Lessive tardive... [Scott]
» L'espoir fait vivre mais l'attente fait mourir [Leïa Jude Sommers -ft- Troian Bellisario]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia V2 :: Secrétariat :: Inscriptions des Élèves :: Élèves inscrits-
Sauter vers: