AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À la buanderie. [England]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: À la buanderie. [England]   Mer 29 Juin - 14:59

À la buanderie.

L'Espagnol regardait son gâchis. Il venait de signer son arrêt de mort au fond de lui, dans sa main une bouteille de AXE et devant ses yeux une chemise de marque appartenant à Francis. La personne qui détestait le plus le AXE c'était bien Francis, alors que sa chemise en soit infectée, il était foutu. Un plan rapide était en cours dans sa tête, prendre la chemise, la caché dans ses choses avec une paire de caleçon puis caché le produit anti-Français. En fait le caleçon était au cas où il tomberait sur quelqu'un. Sortir de son aile après avoir vérifié que personne ne l'avait vu, puis courir en évitant toute personne vers la buanderie. Cette chemise était non seulement de marque, mais très cher, il aurait peut-être à la rembourser ce qui était impossible.

Enfin arrivé et il était seul. Content, il ouvrit la machine, mis la chemise et le caleçon qui était en fait déjà propre mais bon, partit l'eau en marche, mit un peu de parfum qui appartenait à Francis comme il n'avait pas de détergent, et pour camoufler l'odeur, dans lessive puis referma la machine. Voilà, il n'allait pas mourir et surtout personne ne découvrait jamais l'existence de cette chemise. Il s'asseyait sur la machine et attendit patiemment. Mais il stressa un peu quand il entendit la porte s'ouvrir, de toute façon la chemise était dans la machine alors il ne pourrait jamais découvrir sa gaffe.. n'est-ce pas?


Dernière édition par Spain le Mer 29 Juin - 22:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Mer 29 Juin - 22:11

La partie la moins agréable d’être membre du Conseil étudiant étant sans nul doute devoir faire des rondes pour l’anglais. Se promener dans les couloirs pour vérifier chaque racoin de l’académie dans le but d’aider des élèves perdus ou en détresse, très peu pour lui… Mais quelques fois la jobine pouvait devenir intéressante s’il surprenait des élèves entrain de préparer un mauvais tour!

Mais jusqu’ici, la ronde s’annonçait plutôt ennuyante par contre... Il avait trouvé un chat errant, qu’il avait botté en dehors du terrain de l’académie. Il soupçonnait le chat d’appartenir au représentant grec encore… sinon il avait aidé des jeunes nouveaux et avait punis Peter pour un mauvais coup… encore! Vraiment rien d’intéressant…

C’est sans grand espoir qu’Arthur s’approcha de la buanderie, vraiment qu’est ce qu’il pouvait bien trouver d’excitant à la buanderie…? Le directeur entrain de laver son slip?... mmh non, ne veut même pas y penser. Mais lorsqu’il ouvrit la porte, le président des élèves fut violement attaqué par une forte odeur!...du axe?!

-What is that funcky smell?! ...SPAIN?!

Il n’avait que l’espagnol pour préparer quelques choses dans la buanderie, vraiment! Au moins maintenant le british allait pouvoir s’amuser! Un sourire mauvais apparu sur ses lèvres. Se moquer du brun était toujours un de ses passe-temps favoris.

-Est-ce que je peux savoir ce que tu manigances encore stupid-tomato-lover? C’est ta nouvelle technique de drague? T’asperger d’axe?

Il ricana tout en s’approchant du latin, respirant maintenant par la bouche ne voulant pas suffoquer à la terrible odeur.
Revenir en haut Aller en bas
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Jeu 30 Juin - 0:04

Assis sur la machine il regarda une des personnes qui voulait le moins voir à ce moment entré dans la buanderie. Monsieur gros sourcils, avec son humeur détestable. Il venait à peine d'entrer qu'il remarqua l'Espagnol et se mit à crier. Il soupira et roula les yeux, il désirait pas du tout lui parler et encore moins l'observer avec son air de bœuf et ses gros sourcils. Il regarde la machine sous lui et fut envahi d'un vent de panique, la chemise, le british!! Si LUI découvrait la chemise ça ne signifiait rien de bon. Il reprit son calme et regarda l'anglais en fronçant ses minces sourcils comparés aux autres et en le foudroyant du regard. Mais alors qu'il s'approchait la panique revenait l'habiter, il fallait qu'il cache sa gaffe. Puis, il souriait, elle était dans la machine à laver alors elle n'allait plus sentir le Axe. Il n'avait rien à craindre de lui en fait! Et de quel odeur parlait-il? Il ne sentait pas le Axe pourtant. Peut-être parce que c'est son parfum naturel alors il en était habitué.

- C'est.. mon détergeant qui sent comme ça c'est..

Il pris la bouteille de parfum et regarda le nom.

- C'est du... Vétiver... ouais, c'est ça, ce n'est pas du Axe! Tu raconte n'importe quoi Inglaterra!

Il regarda le temps de la laveuse, c'était bientôt terminé. Il observa Inglaterra et espérait au plus profond de lui-même qu'il allait partir au plus vite d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Jeu 30 Juin - 0:37

Les bras croisés, l’anglais attendait patiemment la réponse stupide de l’espagnol. Parce que oui il savait qu’elle allait être stupide, comme à chaque fois. Et comme à chaque fois il allait se faire un plaisir de le rabaisser à cause de sa stupidité. Non non ce n’est pas du tout malsain comme plaisir, c’est seulement une routine pour Arthur!

Mais la réponse la sidéra un instant, lui empêchant toute répartie… C’était le détergeant qui sentait fort? Du Vétiver? Il regarda la bouteille dans les mains du brun et comprit que trop vite ce qu’avait fait l’espagnol… Sans perdre un instant de plus il poussa le brun de la laveuse, alors que celui-ci venait juste de regarder le temps restant à la machine tout insouciant qu’il était!

-Ne me dis pas que tu es vraiment assez imbécile pour utiliser du parfum comme détergeant ?!


Sans attendre la réponse du représentant de l’Espagne il mit fin au cycle terminal de lavage de la machine et ouvrit la porte pour voir le dégât causé à la chemise… ou devrais je plutôt dire sentir dans ce cas.

Âme sensible, faites attention, la suite pourrait vous choquez, vous êtes prévenu!

L’odeur qui se libéra de la machine était encore plus intense que celle dans la pièce jusqu’à présent, maintenant non seulement l’odeur d’Axe était toujours présente, mais maintenant mélangé au parfum de riche du français donnant comme résultat nauséabonde le mixte entre un chien mouillé et une bonne femme sentant la surexposition de petites fleurs…
Revenir en haut Aller en bas
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Jeu 30 Juin - 12:25

Il se fit pousser de la laveuse et regarda le britannique en haussant un sourcil, qu'est-ce qu'il avait à le pousser comme ça? Un membre du conseil étudiant cherchait des problèmes? Et en plus il devait encore crier comme une fillette.

- J'avais pas de détergeant, et faut bien camoufler...

Il se tut, il allait pas avouer sa gaffe tout de même, quoi qu'il était passé proche. Il fut content que England ne posa pas de question sur sa phrase inachevé mais l'Espagnol se remit à paniquer quand il mit fin au cycle de lavage et qu'il ouvrit la porte de la machine. La chemise! Il allait voir la chemise et peut-être sentait-elle toujours le Axe comme le cycle de lavage n'était pas terminé. Craignant le fait qu'il puisse remarquer la chemise il poussa le membre du conseil étudiant de devant la machine et referma la porte avant de sentir l'odeur. Il se recula brusquement en se bouchant le nez, mais c'était horrible!

- Mais c'est quoi cette odeur Arthuro?! En dirait que ta passé cinq jours avec un taureau mort sur tes épaules!

Il savait pas du tout comment d'écrire cette odeur. C'était immonde, ça sentait le bon chic-bon genre mais en abusassions collective dans l'air. Non mais vraiment, comment le britannique pouvait dégager une telle odeur?! Et comment avait-il pu ne pas le remarquer avant maintenant, parce que maintenant c'était impossible à éviter comme puanteur. Il regarda le blond devant lui, cette odeur l'avait complètement déconcentré; avait-il découvert la chemise?
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Jeu 30 Juin - 14:33

L’anglais lui avait eu le temps de sentir la terrible odeur! C’était épouvantable, lui levant le cœur immédiatement! Il remercia presque l’espagnol de sauver son odorat avant qu’il ne soit trop tard, en le poussant de la machine et refermant la porte… Il n’aurait plus manqué que ça, qu’il perde un 2e sens, se retrouvant sans goût ni odorat… Mais lui aussi nu pas le choix de se boucher le nez, l’odeur c’étant rependu dans l’aire rapidement.

Toute fois la réponse du brun le surpris. Il pensait que c’était lui qui sentait ainsi?! Oh nom de la Reine d’Angleterre! Qu’est ce que l’espagnol avait à la place du cerveau?! Une tomate surement… Une fois le choque initial passé, le blond se saisit le collet du plus grand avec sa main restante. Il n’avait plus envi de rire à présent, sa voix avait perdu toute trace de moquerie.


-Je sais pas à quoi tu joues monsieur l’imbécile heureux! Mais une chose est sur c’est que c’est pas moi qui empeste comme ça, mais ce que tu as mis dans la laveuse! Donc tu vas me faire le plaisir d’arrêter tes conneries et sortir cette… bombe puante de là et t’en débarrassé au plus vite! C’est clair?


Voilà cette histoire allait enfin être réglée! Mais un détail agaçait le président des élèves… Est-ce que c’était la clef du mystère de pourquoi le représentant de l’Espagne était ici…?

-Ah! Et une dernière chose… tu peux me dire c’est quoi cette histoire de camouflage?

Revenir en haut Aller en bas
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Jeu 30 Juin - 17:44

Après sa remarque l'expression du britannique avait changé et il se dit qu'il avait certainement dit une chose à ne pas dire. Saisit part le collet et se pencha un peu, car le blond était plus petit et qu'il le tirait à son niveau. Il avait bien remarqué qu'il ne souriant plus du tout depuis le moment où il était entré et se disait de plus en plus qu'il avait dit une mauvaise remarque, mais comme c'était England, ça ne dérange pas.
Ce débarrasser de la chemise?! Après tout il avait dit "bombe" alors il avait sûrement pas remarqué que c'était une chemise, mais alors lui dire de s'en débarrasser. Il devait vraiment pas connaître sa situation.

-T'es malade j'peux pas faire ça! Si Francis apprend que..

MERDE! Là c'était une bonne gaffe qu'il venait de dire. Il n'avait pas encore tout dit alors il pouvait toujours trouver une raison tirée de son imagination pour s'en sortir.

-Ehm, ce que je voulais dire c'est.. le camouflage. Comme une laveuse c'est fait pour un peu camoufler la puanteur de nos journées quotidiennes.. C'est ça.

Il observa l'anglais et il avait un gros, très gros, mauvais pré-sentiment. Déjà, il avait dit le nom de Francis, Arthuro avait parlé de Axe, il avait parlé de camouflage. Il fallait avoir un minimum de cerveau et de logique pour environ comprendre ce qui s'était passé. Et malheureusement, l'anglais devait avoir cette malheureuse logique. Paniquer à mort, il pouvait toujours dévié la conversation sur son caleçon.
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Jeu 30 Juin - 18:45

Francis?! Qu’est ce que c’était arrogant de français venait faire dans cette histoire?! …Un instant, et si Anotnio avait…? Oh! Non il n’aurait tout de même pas osé?! Les pensés du blond allait à 200 km/h à ce moment. Il n’y avait pas 50 possibilités! Il était rentré dans la buanderie qui empestait le axe, odeur que le wine-bastard ne pouvait tout simplement pas supporter. De plus l’Espagnol essayé de camoufler l’odeur de parfum bon marché en utilisant du parfum de gosse de riche, qu’il soupçonnait appartenir au blond à barbe… Non vraiment il n’y avait pas 50 solutions!

L’imbécile heureux numéro 1 de l’académie s’était attaqué avec du axe aux vêtements de son meilleur ami blond, alias le mec le plus superficiel que cette terre est portée… Et il essayé de camoufler sa gaffe avec le dit parfum du superficiel… en tuant ainsi toute les chances de survie du pauvre bout de tissus qui n’avait jamais rien fait mal pour mériter un si triste sort…


-Bien sur Spain… Si tu considère l’odeur du axe comme une puanteur de nos journées quotidiennes… comme France!

Et c’est à ce moment qu’Arthur sut qu’il avait découvert le poteau rose! L’expression de panique sur le visage du brun était jouisif! Il avait découvert ce que le plus vieux planifiait et il comptait bien s’en servir à son avantage! Sa journée était devenu bien intéressante soudainement.

-Dis ce qu’il y a dans la machine…C’est à France, non?

Revenir en haut Aller en bas
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Ven 1 Juil - 13:31

Il regardait l'anglais réfléchir un peu trop rapidement à son goût. Et il espérait qu'il réfléchissait à complètement autre chose, mais ses espoirs fut mis à néant au moment où il parla de France. Il avait fait le lien avec le Axe, France, le camouflage et la chose dans la laveuse. La vie de l'Espagnol était actuellement en jeu. Si Francis venait à apprendre pour sa chemise et si en plus c'était Inglaterra qui lui annonçait la nouvelle.. il fallait mieux ne pas imaginer. Complètement paniquer il pouvait seulement voir le britannique sourire face à sa victoire, il pouvait toujours chercher une idée pour lui faire perdre raison et quand il posa sa question il sut que c'était l'occasion. Et que c'était sa dernière chance de s'en sortir.

-À France? Mais pas du tout, c'est mon caleçon, c'est pas du tout à Francis voyons.

C'était à son tour de sourire devant le regard d'England qui se changeait, il était énervé parce que l'Espagnol n'avait pas tout avoué. Il n'était pas pour s'avouer vaincu si facilement à la fin, il avait un minimum de dignité devant le plus jeune. Et seulement pour prouver son point il alla vers la machine en se bouchant toujours le nez, l'ouvrit et pris son caleçon à motif de poulpe qu'il montra à l'anglais.

-Tu vois Arthuro? Il y a rien à Francis là-dedans.

Et il referma rapidement la porte. Il espérait avoir gagné cette fois et quand l'anglais partirait, ainsi il pourrait cacher la chemise.
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Sam 2 Juil - 22:51

L’anglais était entrain de perdre patience là… Il le prenait vraiment pour plus con que lui?! Franchement comme s’il allait gober l’histoire des calçons! C’est que l’espagnol serait assez étrange pour mettre du axe sur ses boxers! Il a quand même des mini-poulpes dessus, ça prouve tout! Mais il n’aurait jamais eu l’idée de camoufler l’odeur son boxer avec du parfum cher du pervers de l’académie… à moins que c’était un lieur! Wow le brun avait un minimum de cerveau!? Le british était presque impressionné par tant de génie, je dis bien presque…

Tout en se bouchant le nez, il s’approcha dangereusement du latin et de son caleçon. Si Antonio voulait jouer, ils allaient jouer! Arthur se posta à côté de lui, sourire angélique aux lèvres… un faux sourire bien sur!


-Alors j’imagine que ça ne te dérange pas que je jette un coup d’œil à l’intérieur de la machine… Antonio!


Le ton de voix était doucereux. L’emphase mis sur le prénom. Arthur ne s’adressait jamais à l’espagnol avec son prénom à moins que c’était pour se jouer de lui… comme présentement! Il gagnait à coup sur! Soit l’espagnol lui montrait l’intérieur de la machine sagement, dévoilant ainsi la supercherie! Soit il refusait de lui montrer et il prouvait ainsi qu’il y avait bien quelque chose d’autre dans la machine qu’il cachait! Dans les deux cas, victoire assuré!
Revenir en haut Aller en bas
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Sam 2 Juil - 23:28

Il regarda le britannique approcher en lui souriant toujours mais d'un coup un peu moins certain. Il ne pouvait pas découvrir le poteau rose, c'était impossible, n'est-ce pas? Maintenant l'anglais aussi lui souriait, ce sourire angélique cachait quelque chose et avait le don de faire disparaître le sien. Il regarda la machine derrière lui, il voulait qu'il l'ouvre, donc cela voulait dire qu'il allait remarquer la chemise. Il paniqua quelques secondes, mais réfléchit rapidement et reprit son sourire.

-Mais bien sûr, mais c'est juste une machine vide je vois pas pourquoi tu voudrais y jeter un coup d'oeil.


Il se déplaça sur le côté laissant la place à Arthuro pour ouvrir la machine, il s'y approcha se déplaçant encore en arrière de lui tenant le caleçon de ses deux mains. Il regarda la machine s'ouvrir. Il allait devoir être rapide. Son plan était un peu violent et peut-être meurtrier à cause du parfum, mais il s'en foutait. Car premièrement c'était Arthuro, deuxièmement, il s'agit de cacher sa gaffe. Le britannique commença à se pencher par-dessus la machine pour en voir son contenu mais l'Espagnol d'un geste rapide recouvra son visage avec le sous-vêtement et le recula pour l'éloigner de la machine. Le relâchant ensuite et avant que l'anglais puisse faire quelque chose en contre-partie, prendre la chemise et la cacher dans son sac en espérant qu'il est pas eu le temps d'enlever le caleçon, car il était sous le choc.

-Tu vois? Complètement vide, dit-il en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Dim 3 Juil - 11:45

L’anglais fut assez surpris que l’espagnol lui laisse voir l’intérieur de la machine aussi facilement… C’était presque à se demander s’il y avait vraiment quelque chose finalement?! Mais le comportement d’Antonio le laissait sur ses gardes. Il s’approcha tranquillement de la machine, ouvrit la porte, commença à se pencher et s’apprêtait à regarder dans la laveuse… quand son champs de vision fut couper par des poulpes! C’était le boxer d’Antonio! Retenant un cri, Arthur commença à se débattre et à reculer pour enlever le sous-vêtement nauséabond de son visage! Lorsqu’enfin il réussit à enlever le bout de tissus de son visage, il l’envoya volé à l’autre bout de la pièce. Récupérant ainsi un peu d’air pur, à son grand soulagement! Trop occupé à respirer il ne remarqua pas les mouvements louches du brun.

-T’es malade Spain! Ça te prend souvent d’envoyer tes boxers à la face du…

Le blond s’arrêta en plein milieu de sa phrase. Si le boxer avait pué, ce n’était rien comparé à l’odeur que le plus vieux dégageait maintenant… ou devrais-je dire, le sac du plus vieux. Ne perdant pas une seconde le british se boucha le nez et s’avança vers la nouvelle source de puanteur. Poussant légèrement le représentant de l’Espagne sur le côté, il prit le sac est l’ouvrit et y trouva LA chemise. Il n’y avait aucun doute qu’elle appartenait au rival d’Arthur.


-Je suis sur que France va adorer apprendre quel sort tu fais subir à ses chemises, my dear Antonio!

Revenir en haut Aller en bas
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Dim 3 Juil - 17:15

Cachant à moitié son sac derrière lui, toujours aussi fier de son coup, il observa l'anglais en souriant. Même s'il regardait maintenant la chemise ne s'y trouvait plus alors il le laisserait tranquille et personne aurait des ennuis de plus. Il était pas malade, au contraire, c'était un acte d'ultime défense en face d'un ennemi britannique qui l'empêche de cacher sa gaffe qui risque sa mort face à un français. Et qu'est-ce qu'il avait contre son caleçon? Il était mignon avec les petits dessins de poulpes, c'était pas la peine de le lancer à l'autre bout de la buanderie. L'anglais s'arrêta au milieu de sa phrase et Antonio paniqua un peu, pourquoi il avait pas terminé sa phrase? Il pouvait quand même pas découvrir la chemise. Avant de pouvoir arrêter son geste il se fit bousculer et il regarda avec horreur Arthuro ouvrir son sac trouvant la chemise de Francis.

Qu'il allait adorer apprendre cette nouvelle?! Il allait être en colère contre lui et encore plus s'il apprenait l'histoire du parfum. Il chercha ses mots en réfléchissant rapidement, il devait trouver une solution. Le convaincre que c'était pas à Francis, que c'était pas sa faute, mais il pouvait pas non plus mettre la faute sur quelqu'un d'autre. Restait qu'une chose, convaincre le britannique de ne rien dire du tout à Francis, mais ce plan-là, il en avait un mauvais pré-sentiment.

-Arthuro, j't'en prie dit rien à Francis! J'ai pas fait exprès, c'était juste un accident. Je voulais le réparer!
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Dim 3 Juil - 21:00

Antonio avait si peur de Franics? Mmmh c’est certain que le blond devait être assez effrayant si on touchait à ses précieux vêtements. Mais c’était quand même du français qu’on parlait… Il n’était pas très effrayant à la base quand même… Bon sauf si on était une victime de son harcèlement sexuel, parce que là oui! Il pouvait devenir très très menaçant! Mais l’espagnol n’avait rien à craindre non? Il était plus fort et savait se défendre! …à moins que ce ne soit pas physiquement, qu’il risquait de se prendre des dommages?! C’est vrai que le frog savait toucher où ça faisait mal rien qu’avec des mots… Il n’était pas un adversaire à prendre à la légère et ça Arthur était bien placé pour le savoir! Bah peu importe la raison du pourquoi le brun avait peur, c’était à son avantage!

Voir le latin aussi désespéré était agréable! Ça changeait du sourire d’imbécile qu’il avait tout le temps. Il allait en profiter au maximum. Le faire travailler pour qu’il obtienne son silence. L’humilié le plus possible publiquement! Mais si il faisait ça, il ne pourrait qu’en profiter qu’une fois… Mmmmh un nouveau plan germa dans la tête du gentleman… pas si gentleman en ce moment! Il allait profiter à 100% de la situation!


-D’accord, j’accepte de me taire.

Oui, il allait se taire, mais ça ne serait pas gratuit… Muhahahaha! L’espagnol allait souffrir!
Revenir en haut Aller en bas
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Dim 3 Juil - 21:35

-Vraiment? Merci Arthuro, je savais bien que tu pouvais comprendre un accident.

Il souriait de toutes ses dents. Finalement il n'avait pas à avoir peur du britannique, seulement il avait l'air d'avoir un mauvais plan en tête. Mais s'il gardait le silence ça le portait vraiment service! Mais il devrait lui demander un peu plus comme l'aider à cacher la disparition de la chemise parce qu'elle était vraiment foutue et il devrait vraiment s'en débarrasser.. mais il ne lui demanderait pas tout de suite, l'anglais en faisait déjà beaucoup en gardant le silence.

En même temps l'Espagnol se demandait qu'est-ce qui s'était passé pour que l'anglais puisse vouloir garder le silence. Peut-être un élan de bonté tout simplement, en fait, il ne s'en plaignait pas. Toute personne tordue, par exemple Russie, aurait pu en profiter. Il était rassuré, mais pas tout à fait. Comme s'il manquait quelque chose à la phrase d'Arthuro, il acceptait comme ça, tout simplement? Quelque chose clochait n'est-ce pas? C'était peut-être à cause du grand sourire que lui faisait le blond qui le faisait douter de son généreux silence. En fait, il le craignait encore un peu, il continuait de tenir la chemise, il avait même pas bougé après avoir dit sa phrase et il avait toujours un grand mauvais pré-sentiment. Il avait eu le silence du britannique, c'est super, Francis ne découvrirait pas sa gaffe sur sa pauvre chemise mais.. il espérait que ce soit gratuit, parce que lui il avait pas du tout d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Dim 3 Juil - 22:46

Qu’il était naïf! Bien sur ce n’était qu’un accident, mais c’était au représentant de l’Angleterre qu’il s’adressait, pas à une œuvre de charité pour les imbéciles heureux espagnols! Son silence était loin d’être gratuit! Prenant une pose victorieuse, il pointa Antonio du doigt et avec un air assuré s’exclama :

-En échange… Tu vas devenir mon esclave.

Ce n’était même pas une question. C’était une affirmation, il ne donnait pas vraiment le choix au plus vieux. C’était soit ça, soit il le disait à France. Dans les deux cas il était dans la merde… quoi qu’entre France et lui peut-être Antonio allait choisir son meilleur ami… Il devait convaincre que d’être à son service était beaucoup plus profitable au brun!

-T’inquiètes, c’est pas grand-chose! Rien de trop demandant juste la base quoi : transporter mes choses, me servir du thé! Et en plus de garder le silence je t’aide à faire disparaître cette chemi… chose!

Voilà comme ça c’était rassurant! L’espagnol n’avait rien à craindre! Et par la suite, si l’anglais voulait rajouter des conditions, il aura tous les droits de le faire! C’était parfait!

- Deal?

Revenir en haut Aller en bas
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Dim 3 Juil - 23:05

La pose victorieuse était obligé? Car le mot esclave aux oreilles de l'Espagnol était pire que ses mauvais pré-sentiments. Non mais il s'imaginait quoi le britannique?! Il était pas un objet et encore moins un esclave. L'expression surprise devant lui il pouvait toujours pas croire cette phrase. Devenir l'esclave de Arthuro. Le Royaume-Uni avait déjà Gibraltar il allait pas avoir l'Espagne comme esclave en plus! Mais il devait penser aux conséquences s'il refusait. C'est une chemise très cher appartenant à Francis, il aurait peut-être à lui rembourser et il avait pas cet argent. Sinon Francis le bouderait pendant hyper longtemps et il sait à quel point c'est chiant quand Francis est fâché et pour une chemise qui est devenue une bombe puante, se serait pas la joie. Sinon il lui en voudrait d'avoir utilisé de son parfum pour le détergent et surtout la grande chose à éviter. Le Axe, s'il découvrait qu'il avait du Axe sur sa chemise, l'Espagnol était vraiment foutu.

Mais en contre-partie.. être l'esclave de ce jeune annonçait pas la joie. Mais c'était son seul espoir pour éviter une chicane indésirable. Il l'écouta encore un peu choqué, c'était vraiment humiliant, il en profitait bien le britannique. Un deal.. elle sentait l'arnaque mais s'il trouvait un moyen pour s'en sortir se serait facile, il releva la tête bien haute.

-Si tu m'aides à cacher la disparition de la chemise à Francis.. c'est un deal.

Il savait que ça allait pas être gratuit, juste une arnaque, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Mar 5 Juil - 10:13

Oui la pose victorieuse était nécessaire! Pour le temps qu’elle dura, bien sur… parce que la condition de l’espagnol n’était vraiment pour lui plaire… Se débarrasser de la chemise : facile! Il n’y avait pas 36 solutions dans des cas comme ça. Il fallait brûler le morceau de vêtement, tuant ainsi l’odeur nauséabonde par la même occasion. Mais là où ça se compliquait grandement c’était de cacher la disparition de la dite chemise à France… Et pour ça il n’y avait que 2 solutions : lui en acheter une nouvelle identique ou faire croire à un vol…

Et présentement aucun des deux ne semblait réalisable… Lui en acheté une serait difficile, trouver le model exact, la bonne grandeur et couleur… et surtout payer le montant! Bon d’accord il avait beaucoup d’argent de la part du Royaume-Uni étant leur représentant… mais vraiment dépenser autant pour un bout de tissus serait vraiment trop mal vu! Il n’avait jamais fait ça par le passé et il ne voulait pas commencer aujourd’hui!

Tandis que faire passer ça pour un vol était super risqué! S’il se faisait prendre, il n’était pas mieux que mort! Et je ne crois pas qu’avoir l’espagnol comme esclave valait la peine de mourir… Mais en même temps si il savait comment s’arrangé, il pouvait réussir à tromper le français… Un plan germait tranquillement dans le cerveau du blond et un sourire, presque sadique s’afficha sur ses lèvres. Il tendit sa main à Antonio pour conclure le marché!


-C’est un deal!
Revenir en haut Aller en bas
Spain

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 24
Localisation : Perdu en mangeant une tomate.

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
10/100  (10/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Mar 5 Juil - 12:56

Il regarda l'anglais réfléchir, peut-être que sa condition allait le faire hésiter et ainsi il annulerait ce deal indésirable et garderait le silence par simple générosité humaine. Mais plus longtemps il réfléchissait plus Spain était de moins en moins convaincu par ce miracle. Il pouvait toujours espérer pour que le blond devant lui change d'idée. Il eut un léger tic dans la main en voyant celle du britannique s'avancer vers lui. Il le regarda dans les yeux assez haineux devant le sourire quasiment sadique que lui faisait l'anglais, le miracle ne s'était pas produit et il ne trouvait pas d'autres idées pour éviter cette arnaque.

Les nerfs dans son bras refusant presque de bouger devant ce marché avec le diable il commença à lever la main. C'était humiliant de se faire avoir ainsi par le plus jeune, il ne pouvait pas tout simplement garder le silence? Il soupira, avançant toujours sa main, il voulait pas faire ça mais c'était sûrement préférable. Il réfléchissait toujours comment éviter cela, mais trouva rien, arrivant trop près de la main anglaise, toujours le regard haineux il lui sourit nerveusement sachant très bien qu'il allait regretter son geste, il lui sera finalement la main.

-Tiens voilà.. c'est un deal Arthuro.

Se serrant tous les deux la main il désirait mourir. Il s'imaginait déjà en train de préparer son thé, transporter ses livres et toutes ses choses. Ce jeune était pas humain pour avoir des idées aussi sadiques, parce qu'en plus il devait faire tout ça gratuitement!
Revenir en haut Aller en bas
England

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 22
Localisation : Pas de tes affaires!

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
4/100  (4/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   Mer 6 Juil - 22:24

Après une bonne pognée de main, Arthur relâcha Antonio. Il n’avait pas une minute à perdre. Il devait se débarrasser de la pièce à conviction maintenant! C’était sa priorité! Il prit le sac de l’espagnol et y recacha la chemise. Il n’allait quand même pas contaminer son propre sac de cette odeur si le sac du brun était déjà souiller. Le mieux c’était qu’il n’avait même pas à demander la permission… vu qu’il était rendu le maître du plus vieux. Ah! Comme cette nouvelle situation était agréable!

Bon avant de trop se réjouir, il fallait quand même qu’il remplisse sa promesse aussi. Un gentleman est toujours un homme de parole! Il passa donc le sac par-dessus son épaule, il avait toujours son sourire, même si il doutait qu’après il devrait prendre une bonne douche… mine de rien la buanderie aussi aurait besoin d’être aéré. Avant de s’approcher de la sortie, il ouvra la fenêtre pour changer un peu l’air de la pièce. En suite il ouvrit la porte, mais ne sorti pas tout de suite, se retournant vers le représentant de l’Espagne.


-Leave the rest to me… Slave!

Et avec ça, il quitta la buanderie, mais il ne put s’empêcher d’en rajouter une couche de plus. Alors qu’il était rendu à la moitié du corridor, il s’adressa à nouveau au latin, bon d’accord son ton de voix était un peu plus fort que nécessaire, attirant ainsi l’attention de tout le corridor.

-Oh et surtout n’oublis pas ton boxer, Antonio~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la buanderie. [England]   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la buanderie. [England]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Ton humeur en smiley
» england skies - hot - (oscar)
» Rugby World Cup 2015 - England

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia V2 :: École :: Facilités-
Sauter vers: