AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journal de Gupta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Journal de Gupta   Dim 31 Juil - 0:43



Et oui j'écris encore dans un cahier, il y a de vieilles habitudes qui ne semblent jamais vouloir partir. Après le mettre comme ça dans l'aile méditéranéenne, je ne suis pas sure, mais je n'ai pas la tête à chercher une cachette. Alors pour l'instant ça fera l'affaire, j'ai pas tellement des choses à cacher, quoi que ça fera surement des morts de voir autant de mots venant de ma part...... J'ai de bonnes notes en compositions, ils s'attendent à quoi? Je sais écrire. Je n'aime pas parler cependant et je n'ai pas à écrire a personne donc bon...

Bon pour la première fois surement je fais l’honneur d’une rumeur. Elle est idiote cette rumeur, s’ils savaient. Mais qu’ils ne comptent pas sur moi pour leur dire. C’est simple, le Turc est en peine d’amour et m’a pris comme remplaçant juste car je l’ai surveillé quand il buvait pour pas qu’il en fasse trop. Je m'en fiche.... Du moins j'espère, je n'ai pas pour habitude de mentir tout court, alors encore moins a moi-même... Après qu’est-ce que ça peut me faire? Jusqu’à présent je semble que servit à ça aux gens. Le Français aussi, s’il n’y a personne il me prend en remplaçant pour écouter ses films douteux. Sans oublier que quand on me parle c’est généralement pour se sauver d’une situation ou d’une autre. Et j’en passe. De toute façon j’ai pas de sentiments, non, alors qui s’en soucierait?

S’ils sont heureux ainsi, tant mieux, je ne vois pas ce qu’ils ont tous à se prendre la tête avec ce mot. ‘amour’ qu’ils disent? Si ça les rends si dingue, ils devraient comprendre, mais non.
Plus sincèrement je m’en fiche pas mal. Il n’y a personne à qui je tiens assez pour me dire que ça me blesse qu’ils me parlent ou pas, même que pas est surement bien mieux vu mes propres réponses. Le Turc, ça lui a passer assez rapidement sa peine, il devrait rapidement arrêter de me parler lui aussi. Maintenant c’est la jeune fille –Monaco- et le petit garçon, le Serbe. Enfin, c’est deux sur une liste innombrable qui va s’accumuler. (En autant que rien ne se passe dans l’aile, déjà qu’on a des ronfleurs dans cette salle c’est déjà assez dur de dormir).

C’est l’ennui durant les vacances. Je dors peu, je passe une partie de mon temps à faire de la poterie. Plus que durant les études, puisque dans ces temps-là j’ai besoin de sommeil. C’est en partie pourquoi j’écris que si tard.




[...]



Réflexion faites je me suis un peu emporté.... Françis m'a quand même offert quelque chose en pensant à moi. J'ai écris ces lignes injustement, je vais lui fabriquer quelque chose que j’ai déjà un peu commencé. Je suppose que ça me prendra une semaine de travail, peut-être plus... Il n'a pas une très bonne image mais en oubliant son côté pervers, il n'est pas méchant. Je suppose qu'il le mérite bien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journal de Gupta   Jeu 4 Aoû - 4:26



Voila j’ai fais une gaffe. Une gaffe qui m’en couta plusieurs autres.

Première idiotie, encore me pointer en salle commune à des heures de fous pour prendre de l’eau et travailler sur un vase. Après me dire que je ne devais pas m’endormir en plein travail, donc chercher une solution pour ne pas m’endormir. Solution trouvée, la plus horrible de toutes. Un truc du nom de Redbull. Me voici donc dans ma chambre avec les yeux grands ouverts avec l’impossibilité de dormir et une envie folle de parler. A qui? Ils dorment et je n’ai rien a dire en tant que tel. Donc j’écris, avec une écriture vraiment horrible vu que j’écris bien plus vite que d’habitude. Pire je me répète dans mon élan à vouloir trop en dire. Horrible comme impression.

Et j’en ai trop dit au Turc. Sur des choses qu’en temps normal je ne pense pas, ça au moins j’en suis sur. Il m’énervait à draguer encore tout ce qui bouge. Je ne suis pas jaloux. J’en ai marres qu’il vienne toujours se morfondre. J’ai à peine prononcé le nom de Hongrie que le revoilà en dépression. Heureusement ‘miss parfaite’ était là pour lui remonter le moral avec ses joues rouge et lui son attirance débile envers tout ce qui fait pré pubère ou limite jeune fillette. Je n’irais pas jusqu’à dire pédophile mais….. Par Allah je ne reprends plus jamais de cette cochonnerie. J’en viens à dire des choses très méchantes. Tout ça pour dire que je l’ai blessé, sans même prendre la peine de m’excuser. Je suppose qu’on ne se reparlera plus.

Et j’ai aussi parler a Serbie. En temps normal je ne lui aurais jamais parler comme ça, mais pour une fois et ça me prends au moins un point positif à toute cette histoire. Il vit des trucs compliquer lui aussi et il doit croire que je suis un peu bizarre a m’énerver pour un rien comme deux personnes qui parlent mais non, mais j’ai même pas essayer de m’expliquer. Ça aurait servi a rien je ne comprends pas moi-même. Puis il me sors que je suis jaloux. Jaloux de quoi? Je sais même pas moi-même, c’est pas consciemment si c’est le cas. Il est partit, donc pas de retour là-dessus c’est mieux comme ça.

Même ma façon d’écrire est bizarre. Je ne me reconnais pas là-dedans. Je vais relire ceci et je suis sur que je vais m’en vouloir et hésiter à arracher cette page, même si ça changerait rien du tout. Je devrais essayer de dormir, même si je ne ressens pas une miette de fatigue. Ou m’assommer avec un pot, au choix.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journal de Gupta   Mar 18 Oct - 13:52



1 à 0 pour l’Égypte, alias moi.

Le zéro est pour l'académie, plus précisement les ennuis.

Alias comment s’arranger pour éviter toutes les débilitées que la vie avec les autres ''nations'' attirent. En d’autres termes, la solution était de s’enfermer et étudier. Ça m’a évité de parler à qui que se soit. À part les professeurs, ça fait un bon deux mois que j’ai réussi à éviter les salles communautaires. J’avais acheté une cruche d’eau. Voilà qu’elle est vide. Non, je n’irais pas… non…


En même temps j’irais, mais continuerais sur cette lancé. Ça m’a donner des notes superbes, et éviter la rencontre d’un politicien, infirmière, ou encore n’importe quoi d’horrible du genre.

Ma méthode est brillante en somme. J'évite les ennuis.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de Gupta   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Gupta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» Who Cares About Haiti? From Wall St journal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia V2 :: École :: Ailes de Repos :: Journaux Intimes-
Sauter vers: