AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Jeu 12 Jan - 5:58

C'était en cette journée d'hiver que Féroé avait décidé d'aller prendre un moment de détente près du phare, profitant d'une journée loin des cours pour prendre l'air et fuir en quelque sorte son dortoir, voyant que le temps était assez clément pour une fois.
Il était arrivé avec l'ensemble du nécessaire dans ce coin désert qu'était le phare, sans doute parce que l'endroit comprenait plus de roches que la plage normale et aussi en raison de la saison, juste quelques mouettes qui criaient légèrement.
Et puis ceci devait-être le seul endroit qui était susceptible de lui rappeler sa chère archipel, le nordique s'ennuyait de son pays natal.

Freyr prit sa canne à pêche pour y accrocher un ver-de-terre dans un pot fraîchement, capturé du matin comme quelques autres, voyant le pauvre invertébré continuer à gigoter alors que l'hameçon venait de le transpercer.
Il jeta la ligne à la mer, profitant du calme environnant en attendant patiemment d'avoir une prise, sans se douter que le calme ne serait que de courte durée.
Pourquoi donc ? Parce qu'il avait proposé à Slovénie de le rejoindre à cette partie pour le faire sortir un peu de ses calculs et expériences.

Le nordique appréciait le scientifique, avouant trouver ses expériences intéressantes bien que loufoques, mais il avait bon font malgré tout ce que pouvait dire certains. Et puis après avoir appris certaines choses à la suite d'une discussion entre les deux, il se fichait bien que ce que les autres pouvaient bien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Slovénie

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
28/100  (28/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Ven 20 Jan - 16:29

Nom d'un tube à essai, qu'est-ce qu'il faisait froid. Voilà à peu près ce que pensait notre slovène en cet instant...bon, il y avait cette pensée, ainsi que beaucoup d'autres, mais trop compliquées pour en parler... pour la simple et bonne raison que ces pensées, c'était des pensées scientifiques, donc dans la langue scientifique. Et vous n'avez pas envie d'avoir mal à la tête, n'est-ce pas? Donc, revenons-en à sa pensée première : il avait froid. Pourquoi? Parce que cet imbécile était sorti en oubliant de se couvrir. En plein hiver, il était sorti sans manteau. Cela vaut bien quelques explications.

Féroé était venu le voir en lui donnant rendez-vous au bord d'un point d'eau pour faire... cette partie-là, il l'avait zappé... il n'avait pas dû écouter car à cet instant précis, il eut une TBIES (Trop Bonne Idée d'Expérience Scientifique pour ceux qui ont du mal avec les abréviations). Et une TBIES qui nécessitait d'utiliser de l'eau qui n'est pas prévue pour être bue à la base. Donc disant ainsi à Féroé qu'il le rejoindrait, il avait mis quelques affaires dans son sac, sac qu'il mit sur son dos et il était sorti quelques instants plus tard... en oubliant de se couvrir chaudement dans la précipitation. Mais pas question de faire demi-tour. Il était parti dans son élan.

Ainsi donc, il était en route. Sur le chemin, il avait eu une idée de procéder et il avait sortit deux trois produits bien bizarres avec un nom imprononçable comme les chimistes savent si bien les nommer et avait commencé à faire quelques mélanges...le tout en essayant de marcher et de ne rien renverser pour ne pas perdre de temps. C'est comme ça qu'on put entendre à plusieurs mètres de là un énorme BOOOOOOM!!!! Ouais, faire des expériences en marchant, faut pas. Bref, après ce cuisant échec, il se dit qu'il valait mieux attendre de se poser dans un coin avant de continuer. Donc il alla jusqu'au point d'eau prévu et là il vit... Féroé? Qu'est-ce qu'il faisait là? ....Ah oui c'est vrai. Bah ça tombe bien. Comme ça, il avait son cobaye sous la main. Il se dépêcha de le rejoindre.

-Féroé! J'aurais besoin de toi! Tout va bien, tu n'es pas malade?
Revenir en haut Aller en bas
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Dim 22 Jan - 5:14

À part le bruit des vagues il n'y avait pas grand chose, du moins avant le bruit qui ressemblait fort à une explosion, ce qui signifiait que Slovénie n'était pas très loin, en fait c'était un moment comme un autre de le suivre à la trace en quelque sorte.

Et c'est ainsi que Féroé pu voir le roux arriver quelques minutes après, à tenir on ne sait quel produit ce qui dans un sens était assez comique puisque l'autre nation n'oubliait jamais ses fameux tubes à essai mais les choses élémentaires comme une veste si évidente vu le temps qui faisait.
À peine il venait d'arriver qu'il parlait déjà d'expérience, enfin du moins il s'en doutait puisqu'il fallait être dans les meilleurs conditions pour en faire, et Slo n'était pas du genre à s'inquiéter de la santé des autres.

- Non je le suis pas, mais toi tu vas l'être, t'aurais du prendre une veste et AH !

Le nordique voyait que son flotteur venait de couler, il tira autant que possible sur la ligne mais la prise au bout semblait tellement faible qu'il tomba en arrière sans rien lâcher.
C'est comme si la scène qui suivit il l'avait vu au ralenti, entre lui qui tombait au sol mais surtout le poisson qui s'étala en plein sur le visage de Slo avant de glisser pour tomber à ses pieds, ça restera un moment longtemps gravé dans sa mémoire c'est sûr ! Pour le coup il ne pu s'empêcher de rire, se relevant du mieux qu'il pouvait tant il riait, essayant de rassembler son sérieux.

- Ça va ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Slovénie

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
28/100  (28/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Dim 29 Jan - 12:57

Comment c'était arrivé? Pourquoi est-ce qu'il s'était retrouvé...avec un poisson sur la figure!? Sur le coup, Slovénie ne réagit pas...il se contenta de sentir le poisson glisser lentement sur son visage pour aller s'écraser au sol et gigotant parce qu'il n'arrivait pas à respirer... Le tout avec un magnifique bruit de fond qui pouvait être qualifié de rire qui émanait de Féroé... Cependant, il essaya de se calmer... en tout cas, il réussit suffisamment pour demander :

- Ça va ?
-...ça pue...


Slo' essuya son visage qui était tout mouillé avec son bras... Bon, maintenant, c'était son bras qui était mouillé mais passons...

-Mais qu'est-ce que tu fais? Je suis pas venu ici pour que tu me balance des poissons à la figure !

Puis il regarda plus attentivement Féroé... Qui avait l'air d'avoir adoré voir Slo' se prendre un poisson... C'est vrai que c'est le genre de choses qui aurait pu faire rire le Slovène... si c'était pas arrivé à lui... là, il ne trouvait pas vraiment ça drôle... enfin bref. Féroé tenait dans sa main un espèce de long bout de bois avec une ficelle au bout...plus connu sous le nom de "canne à pêche".

-T'étais en train de...pêcher...? Pourquoi faire?

Pour Slo', quand quelque chose n'a pas d'intérêt scientifique... ça n'a pas d'intérêt du tout... d'où la question : Pourquoi Féroé était-il en train de pêcher?
Revenir en haut Aller en bas
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Ven 3 Fév - 13:01

La scène en valait vraiment le coup, dommage qu'il n'y avait eu personne pour filmer ça, la partie commençait dans la bonne humeur, enfin du moins de son point de vue car Slovénie faisait une expression assez comique.
Et voilà que suivait des accusations, comme si il avait prévu de lui mettre ce poisson à la figure, mais bon c'était Slo donc c'était tout naturel d'attendre ça de sa part, comme si pour le scientifique chaque chose était programmée à l'avance puisque le hasard n'existe pas.

-T'étais en train de...pêcher...? Pourquoi faire?

-C'est surtout pour se nourrir à la base, mais aussi un loisir.


Féroé tira sur le fin fil pour soulever le poisson et le cala dans sa main pour ne plus que l'animal ne bouge, retira d'un mouvement l'hameçon qui s'était coincé et lui fit un joli « coup du lapin », venant ensuite poser dans un panier. Oh qu'il aurait tellement aimé se retrouver face à une baleine pour l'égorger, après tout s'était une tradition chez lui, et dans cette optique ne comprenait pas vraiment pourquoi il passait pour un barbare puisque ceci était naturel de son point de vu.
Il reporta son attention sur l'autre nation, lui souriant à pleine dent, lui tendant sa canne à pêche.

- Tu veux essayer ?

Après tout on ne savait pas, il se pouvait que le slovène se prenne de passion, espérant qu'il n'aller pas faire la tête pour le coup du poisson en pleine figure...
Revenir en haut Aller en bas
Slovénie

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
28/100  (28/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Dim 26 Fév - 13:40

-C'est surtout pour se nourrir à la base, mais aussi un loisir.

Un...Loisir? Mais...quel intérêt !? Y en avait pas, c'était bien ce qu'il pensait... bon, lui aussi, il avait eu un "loisir" avant de devenir une nation... c'était surtout parce que ses parents avaient insisté mais bon... Bref, toujours est-il qu'il n'y avait pas grand intérêt à perdre son temps à tuer des poissons. En plus, le poisson, c'est pas bon. Surtout quand c'est cru et qu'on se le prend en pleine figure. Mais passons, Slo' n'était pas du genre à être rancunier... enfin ça dépend pour quoi. Mais pour un poisson ça passe. Mais là, il ne comprenait pas vraiment Féroé. Il pouvait faire quelque chose d'utile et à la place, il faisait...un truc inutile. C'est sûr que ce n'était pas Slovénie qui aurait l'idée de faire un truc semblable.

- Tu veux essayer ?
- Je suis pas venu pour ça, j'ai quelque chose de très important à faire et...


Il regarda la canne à pêche et les poissons...remarque, ça pouvait peut-être être utile pour son expérience d'attraper un poisson... il pourrait ainsi tester ses réaction...peut-être que finalement...

-Mais donne moi ça quand même, j'vais te montrer comment on pêche sans envoyer des poissons partout.

En plus comme ça, ça éviterait des poissons mort pour rien. Il prit la canne à pêche et... comment ça fonctionne, ce truc !? Bon, ça devait pas être bien compliqué... Non, Slo' n'avait jamais pêché de sa vie... Bon, ça devait pas être si compliqué... Mais il y avait quand même une question qui trottait dans la tête du Slovène.

-Bon, les poissons, ça a pas un cerveau très développé mais je doute qu'il aille volontairement mordre à l'hameçon... alors tu peux...m'expliquer comment tu fais?
Revenir en haut Aller en bas
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Ven 2 Mar - 5:45

Féroé sourit en entendant Slo, parce qu'il se doutait que le voir pêcher serait quelque chose d'assez comique en soit, d'ailleurs c'était bien la première fois qu'il le voyait tenir autre chose que des tubes à essai ou autres produits chimiques.
Rien que la manière dont il tenait la canne on devinait facilement que Slovénie n'avait jamais pêché, en même temps c'était très difficile de l'imaginer faire autre chose que de la chimie, mais comme on dit il y a un début à tout.

-Bon, les poissons, ça a pas un cerveau très développé mais je doute qu'il aille volontairement mordre à l'hameçon... alors tu peux...m'expliquer comment tu fais?

Avec l'autre nation c'était vraiment la base de la base qu'il fallait lui apprendre, mais bon Freyr n'allait pas le blâmer pour ça après tout quand on sait pas on ne peut pas l'inventer, et puis il avait hâte de voir si l'autre nation allait réussir.
Le nordique prit un pot et l'ouvrir, le tendit au roux pour lui montrer les vers grouillants qui se trouvaient à l'intérieur, souriant en lui expliquant.

- Tu prends un vers et tu l'embroches contre l'hameçon, ça fera appât, et ensuite tu jettes là ligne à l'eau. Tu t'en sens capable ?

Embrochera, embrochera pas ? Il ne savait pas vraiment si Slo aurait bien le courage d'une part de trifouiller dans le pot pour attraper l'invertébré et ensuite l'empaler sur l'hameçon, dans le pire dès cas il le ferait mais ceci serait nettement moins drôle quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Slovénie

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
28/100  (28/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Sam 24 Mar - 10:43

- Tu prends un vers et tu l'embroches contre l'hameçon, ça fera appât, et ensuite tu jettes là ligne à l'eau. Tu t'en sens capable ?

Ah bah oui, forcément, à partir du moment où il y avait de quoi faire un appât, la manière de procéder était évidente.

-Bien sûr que j'en suis capable ! Répondit le slovène immédiatement.

Bien que dans un sens, il savait que ça allait poser un problème d'embrocher ce ver de terre... déjà, la pauvre bête n'avait rien demandé. Mais ce n'était pas vraiment le problème le plus important. Slovénie prit donc un vers dans une main et l'hameçon dans l'autre...il regarda le vers, l'hameçon, le vers, l'hameçon, Féroé... Bon allez, on se conceeeentre. Il rapprocha tout doucement le ver et l'hameçon, il les fixait bien... Et, incroyable mais vrai, le slovène rata son coup. Il n'avait pas embroché le ver comme il le fallait. A la place, il se griffa la main avec le bout de l'hameçon. C'était passé à côté.

-Nom d'un erlenmeyer !

Il recommença l'opération. Et il rata encore. Et donc il le refit...une fois...deux fois...trois fois... et plus ça allait plus ça l'énervait de ne pas réussir à embrocher ce fichu ver! C'était aussi dur que de reboucher un stylo... c'était d'ailleurs pour cette petite difficulté qu'il n'utilisait plus de stylos à bouchons depuis des années d'ailleurs... Enfin bref, il finit par avoir pleins de coupures sur la main à force de passer à côté. Il regarda le vers.

-Et toi, arrêtes de bouger, c'est assez difficile comme ça ! Puis, se rendant compte de ce qu'il venait de faire, ...J'ai parlé à un ver de terre...

Il resta deux secondes en réfléchissant à la stupidité de ses paroles... Il avait fait un truc fort inutile...parler à un vers de terre, quoi... enfin bref, il se reprit bien vite, se disant que ces pensées étaient tout aussi inutiles que ses paroles et réessaya de mettre ce fichu Lumbricina sur l'hameçon, mais sans succès.
Revenir en haut Aller en bas
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Jeu 29 Mar - 15:19


Ce que Féroé pensa se réalisa, Slo était du genre incapable à faire le moindre geste facile, en revanche les choses compliquées comme les mathématiques il n'y avait pas de problème. C'était peut-être ça qu'on nomme le syndrôme du génie, ce qui permettait à l'invertébré de pouvoir survivre encore un petit temps.

Pour l'instant il fallait arrêter le massacre des mains du scientifique, à cette allure là il ne restera plus que du sang et de la chaire du pend. Le nordique prit donc l'hameçon des mains du roux, faisant attention à ne pas l'amocher plus.

- C'est pas comme ça que tu veux y arriver tu sais, je vais te montrer.

Il attrapa un autre ver dans le pot, l'embrocha tout le long, laissant le sang de l'animal couler. Pauvre petite chose qui se tordait de douleur, mais bon, l'important c'était que Slo a compris l'idée basique.

- Je te laisse jeter la ligner.

Le blond lui sourit, la suite pouvait être comique certes, mais le slovéne était attachant quand même, ne voyant pas pourquoi on pouvait le traîter en pestiféré. Priant les dieux de ne pas se faire accrocher le pantalon par l'hameçon de Slo au passage quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Slovénie

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
28/100  (28/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Dim 6 Mai - 7:16

Slovénie regarda Féroé embrocher le ver avec une simplicité flagrante. Il regarda ses mains pleines de griffures, voir de sang tellement il y avait été fort. Oui bah...voilà quoi. C'est facile d'embrocher un ver sur un hameçon, hein, lui aussi il pouvait le faire, d'abord. C'était juste que...voilà quoi. Bref.

- Je te laisse jeter la ligner.

Ouais bah sans problème qu'il allait le faire. Et il allait pêcher un énorme poisson et montrer à Féroé comment on pêche. Ça lui évitera de se prendre des poissons en peine figure à l'avenir. Enfin, le slovène était quand même bien optimiste étant donné qu'il n'avait jamais pêché de sa vie. Enfin bon, ce n'était pas le moment de s'attarder sur les détails du genre. D. regarda un peu partout dans l'eau. Quel pouvait être l'endroit où il y aurait le plus de poissons ? Et aussi les plus gros. Selon le principe de la sélection naturel, ce n'était certainement pas au bord qu'ils se trouvaient étant donné que plusieurs pêcheurs devaient passer par ici. Cependant il devait quand même toujours y en avoir. Comme les noyaux radioactifs. Le nombre baisse de façon exponentiel. Conclusion : les meilleurs poissons seront en plus grand nombre...pas accessibles... C'est pas grave. Il devait bien y avoir des endroits accessibles avec des poissons. Sinon comment Féroé aurait-il réussit à en avoir, hein ? Certes, ce qu'il pêchait n'était pas bien gros, mais c'était mieux que rien. Bon alors, réfléchissons. Sachant que certains poissons sont alguivores... ouais, l'endroit où il y avait des algues était le meilleur. Voyons, où est-ce qu'il y en avait ? Le slovène regarda un peu partout et... là ! Parfait ! Alors maintenant, il fallait lancer la ligne. Alors, avec cette distance, il fallait lancer la ligne avec un certain angle et une certaine force pour que l'hameçon arrive pile sur le bon endroit. Le problème avec Slo', c'est qu'il avait un gros problème avec les distances. Bon, alors on va faire du environ... En considérant qu'ils étaient dans un référentiel galiléen et en appliquant la seconde loi de Newton sur l'accélération... Petit calcul vite fait dans la tête du slovène... et hop, il lança la ligne qui atterrit...pile au bon endroit.

Ce fût donc avec un sourire tout fier qu'il regarda Féroé.

- Et voilà !

... Et maintenant...il fallait attendre ? Bon ben... ok...
...
...

-...Bon, quand est-ce qu'un poisson va venir manger le Lumbricina ?
Revenir en haut Aller en bas
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Mer 16 Mai - 5:26

Il regarda faire Slo, comme si c'était un véritable exploit, même si en réfléchissant bien, pour le génie ça devait en être un étant donné qu'il n'avait essayé. Jamais il ne pouvait se douter qu'il y avait eu un réel calcul scientifique, juste pour lancer une canne à pêche, sinon il ne l'aurait certainement pas cru, après tout rien de plus simple que de pêcher non ?

Il rendit le sourire que l'autre lui lançait, ne voyant nullement l'air tout fier qui pouvait s'en dégager, après tout si lui pouvait y arriver il n'y avait aucune raison pour que D. n'y arrive pas, c'était tellement basique à ses yeux.

- Et voilà !

Oui voilà comme il disait, maintenant il fallait faire preuve d'une certaine patience, la partie la plus décourageante dans un sens de la pêche.

-...Bon, quand est-ce qu'un poisson va venir manger le Lumbricina ?

Le quoi ? Décidement Slo était vraiment bizarre parfois, à donner des noms aussi impossible à un simple ver de terre, peut-être même qu'il venait de l'inventer qui sait. Mais bon, c'est un côté de l'autre nation ui faisait que Féroé l'aimait bien, un côté imaginatif scientifique de la vie qui rend la personne attachante.

- Tu vois le petit flotteur fluo qui dépasse ? Quand il coule ça veut dire que le poisson a mordu à l'hameçon.

Le blond sourit doucement, s'assit par terre en attendant que Slo attrape son premier poisson, la suite pourrait être comique.

- Et ton poisson, tu vas en faire quoi après ?
Revenir en haut Aller en bas
Slovénie

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
28/100  (28/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Lun 25 Juin - 12:49

- Tu vois le petit flotteur fluo qui dépasse ? Quand il coule ça veut dire que le poisson a mordu à l'hameçon.

Oui, bah ça, c'était élémentaire mon cher Watson. Mais QUAND est-ce qu'il allait mordre ? Déjà que ce qu'il faisait était inutile. Bah, oui, en général, quand on pêche des poissons, c'est en grande quantité sur des bateaux de pêche pour pouvoir les vendre et que les individus lambda puissent venir les acheter et les manger. Mais pêcher comme ça avec une canne à pêche, il fallait être patient pour avoir un poisson ne serait-ce qu'assez gros pour le vendre, et même pour le manger.

- Et ton poisson, tu vas en faire quoi après ?

...Ah parce qu'il y avait un truc de spécial à faire avec après ? Voyons, réfléchissons. Slovénie n'avait pas d'expérience en cours pouvant mettre en jeu un poisson. D'ailleurs, faire une expérience, là, maintenant, ça aurait été beaucoup plus constructif et utile à l'humanité plutôt que de pêcher un poisson dont il n'avait que faire. Mais bon, il était là donc...voilà... il finira ce qu'il faisait plus tôt tout à l'heure. En attendant... qu'est-ce qu'il allait faire de ce poisson ? Le manger ? Slo' n'appréciait pas particulièrement le poisson. On dit que ça rend intelligent, Slo' est la preuve vivante qu'on peut être intelligent sans manger de poisson. Enfin... ça dépend de quelle intelligence on parle.

-...Je sais pas, je n'ai aucun intérêt à le garder alors je vais le relâcher. Attend.

Et voilà que Slo' avait une idée. Fuyez tant qu'il est temps. Pour revenir à l'expression de tout à l'heure, vous vous êtes déjà demandé pourquoi le poisson rendait intelligent ? Bah c'était la question que se posait Slovénie à cet instant précis, sa mère lui ayant plusieurs fois dit ça dans l'espoir qu'il finirait son assiette. Ce n'était certainement pas pour rien que quelqu'un avait dit que ça rendait intelligent. Par quel procédé le poisson ingurgité par l'organisme parvenait-il à influencer le cerveau de telle sorte qu'il développe l'activité cérébrale ? Certes, il est composé de phosphore, ce qui améliore la mémoire, mais mémoire et intelligence, ce n'est pas pareil. De plus, même en sachant cela, comment le phosphore va-t-il influencer le cerveau ? Le meilleur moyen de procéder, était de faire des tests... retirer le phosphore du poisson et l'injecter dans le cerveau d'un humain. Hypothèse : L'individu aura une mémoire qui se développera. Même si mémoire et intelligence, ce n'est pas pareil. Mais bon, il fallait essayer et voir ce que ça donnerait.

-...Après réflexion, je vais le garder.

Un grand sourire s'afficha sur les lèvres de Slovénie qui regardait à présent Féroé. Dans sa tête, le cobaye était déjà tout désigné.

Finalement, pêcher pouvait être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Sam 14 Juil - 3:22

Les idées de Slo', toujours plus farfelues les unes que les autres, sans savoir si la nouvelle serait pire que la précédente, bien que généralement c'était bien le cas. Féroé trouvait quand même toujours intéressant les idées chaotiques que pouvait donner l'autre nation à côté, toujours partant et volontaire pour voir ce que cela va donner, et qui sait, un jour il serait peut-être le témoin de la création d'une invention révolutionnaire !

Pour l'heure il ne pouvait deviner qu'il serait encore le cobaye d'une expérience de Slovénie, même si cette insistance que le roux avait à le fixer aurait pu le mettre sur la piste. Restant sur le sable à faire des dessins avec ses doigts, il s'arrêta pour regarder le slovéne qui lui exposait alors le sort futur du noble poisson qui serait donner en sacrifice. Et la curiosité était alors trop grande, il voulait en savoir plus, peut-être que Slo voulait inventer une nouvelle façon de cuisiner un poisson en grillade avec une sauce aux algues ? Bon peu probable cette solution, mais on peut toujours rêver après tout. Retournant le regard vers l'horizon bleuté qui s'offrait face à eux.

- Vraiment ? Dans ce cas tu devrais te dépêcher car je crois que ça a mordu.

Il rit légérement, imaginant déjà le combat entre Slo & le poisson, la suite promettait d'être assez comique à son goût il fallait l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Slovénie

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
28/100  (28/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Dim 12 Aoû - 14:09

Slovénie fixait Féroé. Mais en même temps, il le fixait sans le fixer. Il ne faisait plus attention à rien de ce qui se passait autour de lui. Dans sa tête : une tonne de calculs compliqués incompréhensibles pour une personne normalement constitué, une personne lambda, comme on dit. Dans ces moments-là, Slo' était un peu en mode répondeur : "laissez un message après le bip sonore" a deux détails près : il n'y avait pas de bip sonore et il ne risquait pas de lire le message. Il était tellement absorbé par ses calculs qu'il ne remarqua pas que la canne à pêche qu'il tenait toujours dans ses mains se mettait à bouger. Heureusement, Féroé, alias cobaye n°1 (très efficace et pratique, par ailleurs) était là pour le ramener dans le monde réel.

- Vraiment ? Dans ce cas tu devrais te dépêcher car je crois que ça a mordu.
- Hein quoi ?


Bon, ça c'était le réflexe. Il était ailleurs, on lui parle, il n'a pas le temps de capter l'information, donc il déclenche une réaction par défaut automatiquement, indépendamment de sa volonté. Mais comme il ne faut pas longtemps pour comprendre le message qui lui est adressé, il reprit tout de suite après.

- Quoi ? Quelqu'un t'as mordu ? Mais il n'y a que nous ici et c'est pas moi.

Et pourtant l'information avait été reçut comme il fallait... Le slovène avait des problèmes de compréhensions qui pouvaient être affolant tout de même. Mais bon, il remarqua vite que la canne à pêche bougeait bizarrement... Bizarrement car elle bougeait toute seule ! conclusion : une force extérieur s'appliquait à l'objet et patati et patata enfin bref il ne faut pas être une lumière pour comprendre qu'un poisson tirait sur la corde.

-Ah ! Le poisson !

Euh... Et donc là... Il faut tirer pour faire sortir le poisson de l'eau ! Voilà c'est ça ! Sinon, il ne risquait pas de se retrouver hors de son habitat naturel. Le Slovène commença donc à tirer mais le poisson devait être très gros... ou avoir fait de la musculation mas cela semblait peu probable... Enfin il était fort et semblait résister à Slovénie qui n'était pas vraiment... très musclé... Une vraie crevette. Enfin bref, un combat acharné commença entre le slovène et le poisson. Combat qui dura à peu près 3 secondes. Au bout de ces 3 secondes, D eu une idée. Il lâcha la canne à pêche d'une main pour prendre un truc dans sa poche mais le poisson profita de cet instant (enfin "profita" est un bien grand mot. Appelons plutôt ça du hasard) pour tirer un grand coup, ce qui surprit le slovène mais il ne lâcha pas prise. Par contre, il fût entraîné vers l'avant, son pied rencontra un caillou et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, on entendit un gros "plouf" et Slo' se retrouva à l'eau.

Et le truc que le slovène voulait prendre dans sa poche ? Ce truc aussi se retrouva à l'eau. Il se trouve que ce "truc", c'était du lithium... Lithium + eau = ...Devinez !

Il se produit une magnifique explosion sous-marine. Vu de l'extérieur de l'eau, ça devait donner beaucoup d'eau projetée dans le ciel, suivit d'une pluie de poisson qui atterrirent sur la terre ferme, s'agitant pour revenir dans l'eau ou pour manifester leur problème de respiration à la surface.

Quant à Slovénie ? Il n'était pas un super nageur. Dans la théorie, c'est facile, il savait que la force nommée poussée d'Archimède le ramènerait vers la surface. En pratique, quand on manque d'air et qu'on ne va pas souvent dans l'eau, on panique un peu. Heureusement pour lui, il était près du bord, il s'accrocha donc à ce qu'il pouvait pour passer sa tête hors de l'eau... C'est là qu'il découvrit qu'il avait un poisson dans la bouche qui s'agitait. Le slovène le recracha direct.

-Beurk !

Puis il regarda aux alentours... pleins de poissons sur le sol. Evidemment qu'il était au courant de ce qu'il avait déclenché. Bah au moins, il avait pleins de poissons à disposition. Il regarda Féroé.

-Aide-moi à sortir de là...

Mine de rien, Slovénie venait de récupérer plus de poissons en l'espace de 5 minutes que le plus expérimenté des pêcheurs en 3 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Lun 20 Aoû - 5:25

Freyr trouvait toujours Slo' comique, même si c'était jamais volontaire de sa part, puisque le sens de l'humour c'est pas quelque chose de scientifique techniquement, du moins jusqu'à preuve du contraire. L'appréciait car même si le Slovène était des plus intelligent, par moment il ne semblait pas réfléchir pour deux sous, restant dans la théorie et prenant tout au pied de la lettre.
Et là c'était l'un des moments où Féroé avait plus de jugeote que Slovénie, c'était rare et il fallait donc en profiter, tout en évitant de ne pas trop rire pour ne pas le vexer.

La remarque sur le fait qu'il se soit fait mordre était juste sublime, et le fait que le roux ne se rendait vraiment pas compte de ce qu'il pouvait dire en réalité, c'était encore mieux. Décidément il avait du travail à faire avec Slo pour qu'il comprenne une simple phrase sans chercher la petite bête, enfin plutôt l'aspect scientifique. D'ailleurs c'était fou à quel point leurs points de vus étaient différents, Féroé voyait le slovène comme un ami, et Slo' voyait Féroé comme un cobaye, ça il ne l'ignorait pas. Ça avait peut-être quelque chose de triste au fond, mais pour l'instant il en était ainsi et il n'y pouvait pas vraiment grand chose, juste être patient pour essayer d'apprendre à l'autre nation quelques bases de la socialisation primaire que chaque être humain doit posséder en temps normal.

Enfin pour l'heure il observa l'autre se débrouiller comme il pouvait, et le moindre de ce qu'il pouvait dire c'est qu'il était pas prêt de faire griller ce poisson là à la broche. L'animal n'avait pas décidé de se faire ainsi, il luttait de toutes ses forces face à un Slovénie qui aurait avoir les bras se détacher tant le manque de force était flagrante, après tout on peut pas avoir le cerveau et les muscles hein. Slo' lui le choix avait été fait depuis bien longtemps d'après ce qu'il pouvait voir, mais on moins il s'accrochait et c'est ce qu'il comptait peut-être au fond.
Sans trop comprendre le comment du pourquoi Féroé vit l'autre presque littéralement voler pendant quelques instants, c'était bien avant de le voir de s’étaler en beauté comme une étoile de mer dans la flotte. Une scène des plus délirantes, que tu es sûr de voir uniquement à la télé lors d'une émission sur les plus gamelles du monde, et dire qu'il venait d'en vivre une vraie juste à l'instant ! Sans même n'avoir eu aucun moyen de filmer ça, quel dommage !

Le nordique ne pouvait se retenir de se tordre de rire, il fallait être franc, c'était juste énorme. En parlant d'énorme... Il s'arrêta net au bruit de détonation, commença à devenir aussi livide qu'un fantôme, peut-être même qu'il allait bientôt en devenir un vu que face à lui se déployait se gigantesque « champignon » d'eau ! Et là ce fut le déluge, d'une part une sorte de douche froide salée, puis une très poissonneuse, le blond n'en revenait pas de ce qui se passait, il pleuvait des poissons sur le plage. Slovénie venait à lui seul de réduire à néant les lois de la nature en quelque sorte.

Il resta figer un bout de temps, se répétant mentalement que c'était juste impossible ce qui venait de se passer, et pourtant il devait constater que si. C'était de... l'anti-jeu ! Ouais voilà ! C'était dans un sens se ficher de lui, nation qui vivait principalement des moutons -mais là n'était pas la question- et de la pêche ! D'accord là, il rigolait plus du tout, il était juste vexé.

-Aide-moi à sortir de là...

Non là il ne pouvait décidément pas, il avait qu'à se débrouiller maintenant, il y a pas marqué idiot -encore- jusqu'à preuve du contraire sur le front du nordique. Il approcha certes de Slo, mais juste pour récupérer sa canne à pêche, non mais il avait des limites quand même. Il lui prit sans doute assez sèchement des mains, sans vraiment sans rendre compte, et s'éloigna à grand pas bien plus loin, voilà, il boudait.
Revenir en haut Aller en bas
Slovénie

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 26/10/2011

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
28/100  (28/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Jeu 13 Sep - 14:42

Et voilà que même Féroé le laissait se débrouiller tout seul. Bon, tant pis, il n'avait pas besoin de lui. Bon, le Slovène du s'y prendre à plusieurs fois avant de pouvoir enfin sortir de l'eau. Mais dès qu'il en fut sortit, l'effet se fit directement ressentir. Il eut FROID. Normal ! Il sortait de l'eau froide pour arriver dans un autre milieu froid alors qu'il était encore trempé en en prime de tout ça, il avait oublié de prendre un truc genre un manteau ou ne serait-ce qu'un petit gilet pour se couvrir en partant de sa chambre. Pourtant, ça aurait été bien ! Pourquoi il n'y avait pas pensé ? Hein, pourquoi ?

-Atcha !

Oh non pas ça ! Il venait d'éternuer et du coup, il fit un pas en arrière, glissa sur un poisson qui commençait à manquer d'air et plouf ! Re-dans l'eau ! Ce qu'il pouvait être maladroit des fois. Bon, après quelques minutes de nouvelle galère, il réussit à en ressortir, et cette fois, il attendit d'être loin de la flotte avant de se dire qu'il avait très froid. Tu m'étonnes. Il était trempé, il tremblait de froid et pour couronner le tout, il était en train de tomber malade. Vous me direz, la première de ces trois choses entraîne la seconde qui entraîne la dernière. Au fond, ce n'était qu'une suite logique. Sauf que le Slovène, eh bien il était un peu comme tout le monde à ce niveau-là : il n'aimait pas tomber malade. Mais là, il se souciait de l'instant présent, à savoir comment avoir plus chaud ! Il regarda autour et vis Féroé un peu plus loin qui lui faisait dos. Et Féroé, lui, il avait un manteau ! Sans plus réfléchir, il se dirigea vers le nordique, lui et tout l'H2O qu'il avait, en essayant comme il pouvait de se réchauffer, bien qu'il était frigorifié.

-Tu peux me passer ton manteau ?

Le tout suivi d'un éternuement. Oh non, il ne voulait pas tomber malade.
Revenir en haut Aller en bas
Féroé

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 24/06/2011
Localisation : Vagabonde au hasard

Carte Étudiante
Partenaire:
Punitions:
8/100  (8/100)
Punitions : Détails:

MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   Ven 14 Sep - 10:48

Féroé s'énervait dans son coin à essayer de défaire les nœuds épouvantables faits à la ligne de sa canne, et peut-être mettre qu'il devrait tout couper pour mettre du fil neuf, ce qui dans les deux cas prendrait un temps fou et considérable. Il en voulait beaucoup à Slo pour le coup, même si en réalité ce n'était même pas de la faute de ce dernier, mais après tout il est bien humain de toujours trouver un coupable, et le slovène était toujours le coupable parfait il fallait croire vu toutes fois où il se faisait enguirlander.
Mais pour le coup le nordique était sous la colère, et c'est bien connu que la colère nous fait dire et faire des choses qu'on ne souhaite pas forcément, alors quand réalité il ne pensait pas du tout ça de celui qu'il voyait comme son ami. Une vision pas du tout partagé par les autres, non Slo serait toujours l'exploseur de service.

-Tu peux me passer ton manteau ?

Le blond se retourna alors pour voir l'autre dans un sale état, avec en prime une culpabilisation qui se faisait sentir aussitôt, le genre de chose qui donnait une douche froide et sans mauvais jeu de mots qui va avec. Il se sentait aussi abruti sur le coup de ne pas lui avoir filé un coup de main et le sortir de l'eau glacée, lui aussi avait des efforts à faire en amitié décidément.
C'est sans plus attendre il laissa tomber sa canne, enleva sa veste pour la mettre sur les épaules de Slo et commencer à frotter les bras pour le réchauffer.

- Tu veux qu'on rentre ? Histoire de te mettre au chaud parce que là tu vas trop attraper la crève sinon...

En même temps il posait la question mais ce n'est pas non plus comme si il lui laissait vraiment le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calme parfaitement imparfait [Slovénie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La perfection n'exsite pas , alors soyons parfaitement imparfait x3
» Slovénie (Route)
» Finalement le calme est revenu.
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» tout est calme, reposé....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hetalia V2 :: Ville :: Plage :: Phare-
Sauter vers: